16/06/2018 17:46
Les maisons italiennes Alberta Ferretti et Ermenegildo Zegna ont donné vendredi soir 15 juin le coup d'envoi de la Semaine de la mode "masculine" de Milan, qui s'affiche dans une version de plus en plus... féminine.
>>Mode et fourrure: les griffes perdent du poil de la bête
>>Mode à Milan : discours de classes chez Versace, Marras et Cavalli
>>Fashion week : le torchon brûle entre photographes de rue et blogueurs de mode

Les mannequins du couturier Ermenegildo Zegna à la fin du défilé, le 15 juin à Milan en Italie.
Photo: AFP/VNA/CVN

Après la semaine londonienne, achevée lundi 11 juin, la capitale lombarde accueille 28 défilés de prêt à porter pour le printemps et l'été 2019 (ainsi que Dolce&Gabbana hors calendrier officiel).

Parmi eux: treize défilés mixtes (baptisés co-ed) et pour la première fois deux défilés uniquement féminins.

C'est même l'un d'eux qui a ouvert la danse avec Alberta Ferretti, tandis qu'Aalto, une marque franco-finlandaise qui défilait jusqu'ici à Paris, est programmée lundi 11 juin.

"Nous vivons un moment d'évolution énorme par rapport au concept de la mode hommes et femmes. La barrière n'existe plus. Le calendrier de la Fashion Week répond à cette réalité, également en raison du fait qu'en juin apparaissent de nombreuses collections femmes pour le printemps", a déclaré le président de la Chambre de la Mode italienne, Carlo Capasa.

"Par affection, nous maintenons l'idée de l'appeler toujours Semaine de la mode hommes, mais en réalité, cette barrière est déjà tombée", a-t-il noté.

Milan reste central "dans le panorama des Fashion Weeks, comme espace d'expression de la créativité et centre du business", a-t-il ajouté, en soulignant qu'après quelques années difficiles, l'industrie italienne de la mode -la deuxième en termes d'importance dans la péninsule- avait retrouvé des couleurs.

Elle a vu son chiffre d'affaires croître l'an passé de 3,2% à 94 milliards d'euros, selon la Confindustria Moda, le patronat du secteur. Cette croissance est le double de celle du PIB italien, a souligné M. Carpasa.

La seule mode masculine a progressé de 3,4%, portée par la hausse des exportations (+5,2%), qui représentent 65,5% des ventes.

Néanmoins, les trois premiers mois de l'année pour l'ensemble du secteur n'ont pas été "très brillants" (+1,5%) en raison de l'incertitude en Italie et dans le monde, a noté M. Carpasa.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Quang Ngai veut faire de Ly Son un géoparc mondial La province centrale de Quang Ngai s’engage dans l’élaboration d’un dossier pour que son géoparc de Ly Son devienne un géoparc mondial.