20/12/2020 09:19
Dans le trésor culturel abondant de la communauté des 54 ethnies du Vietnam, les costumes traditionnels sont un symbole qui reflète de manière vivante les us et coutumes, la beauté ainsi que les identités uniques de chaque région du pays.
>>La grande union des ethnies fait la force
>>Forte confiance envers le Parti
>>Les minorités ethniques au centre d’un programme national
>>Un jeune porte sur ses épaules les aspirations des H’mông

Des enfants H’mông en costumes traditionnels. Photo : AnhCuVit/CVN

Fruits d’un long processus de travail et de créativité, les costumes traditionnels des ethnies minoritaires du Vietnam sont considérés comme étant un patrimoine culturel. Ils témoignent de la quintessence, de l’habileté, des valeurs artistiques et historiques de chaque groupe ethnique.

Chaque costume possède sa propre identité avec ses propres dessins et motifs de décoration différents. La plupart des vêtements traditionnels des femmes sont décorés de divers ornements avec des couleurs très vives et contrastées, notamment ceux des femmes H’mông, Dao et Thai rouge.

En cette période d’industrialisation et de modernisation du pays, de nombreuses pratiques culturelles, dont les costumes traditionnels, des ethnies minoritaires risquent de disparaître peu à peu. Les minorités ethniques de nombreuses localités ne portent plus les costumes traditionnels dans la vie quotidienne mais uniquement lors de grandes occasions comme les noces et les fêtes. De plus en plus de jeunes refusent de porter leurs costumes en public. Raison pour laquelle préserver et promouvoir les costumes traditionnels des ethnies minoritaires deviennent une question urgente dans le contexte actuel.

Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !