13/09/2018 09:18
L'ancien président salvadorien Elias Antonio Saca a été condamné mercredi 12 septembre à dix ans de prison et à rembourser la somme de 260,7 millions de dollars, sur les 301 millions qui ont été détournés pendant qu'il était au pouvoir entre 2004 et 2009.
>>La Chine et le Salvador établissent des relations diplomatiques

L'ancien président salvadorien Elias Antonio Saca lors de son procès à San Salvador, le 12 septembre.
Photo: AFP/VNA/CVN

L'ancien chef d'État, qui a comparu détenu devant un tribunal de San Salvador en même temps que six de ses collaborateurs, devra encore purger huit ans de prison.

M. Saca a été condamné pour "détournement de fonds publics et blanchiment d'argent", a précisé le parquet général sur Twitter. C'est la première fois qu'un ancien chef de l'État salvadorien est "condamné pour des délits de corruption", a ajouté le parquet.

L'ancien dirigeant a plaidé coupable afin de voir la peine maximale réduite à 10 ans, contre 25 ans autrement. Son ancien secrétaire, Elmer Charlaix, a également été condamné à 10 ans de prison et devra rendre 15 millions de dollars.

L'ancien ministre des télécommunications, Julio Rank, l'ancien président de la compagnie des eaux publique, César Funes, l'ex-chef des services financiers de la présidence, Francisco Arteaga, et Jorge Herrera, ancien fonctionnaire du Trésor public, ont été condamnés à cinq ans de prison.

Tous les accusés avaient plaidé coupable pour réduire les peines encourues, à l'exception de Pablo Gomez, ancien comptable d'Elmer Charlaix, qui a été condamné à 16 ans de prison et cinq millions de dollars de dommages et intérêts.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Bac Giang: un champ de fleurs de tournesols pour les fans de photos Situé dans le quartier de Da Mai, ville de Bac Giang, à 55 km de Hanoï, le champ de fleurs de tournesols attire des visiteurs venant des quatre coins du pays.