21/02/2020 15:47
Un avion rapatriant 28 Français et 36 ressortissants d'autres pays de l'Union européenne a décollé vendredi 21 février de Wuhan, la métropole chinoise à l'épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus, a appris l'AFP de source diplomatique.
>>Fin de quarantaine pour un deuxième groupe de rapatriés de Wuhan en France
>>Coronavirus : un Chinois de 80 ans décède en France, premier mort hors d'Asie

Atterrissage du premier avion de rapatriés Français de Wuhan, en Chine, le 31 janvier à Istres.
Photo : AFP/VNA/CVN

À leur arrivée, les rapatriés français doivent être placés en quarantaine dans un village vacances du Calvados (Normandie).

L'appareil, un Airbus A380, a été affrété par Paris avec l'objectif principal d'acheminer du fret d'équipement médical à l'intention du personnel soignant chinois dans la province du Hubei, la plus touchée par l'épidémie, a précisé vendredi 21 février une source diplomatique.

Mais son vol retour vers la France était l'occasion de rapatrier une soixantaine de ressortissants français et européens qui le désiraient, a-t-elle ajouté.

L'avion est arrivé à Wuhan (Centre de la Chine) dans la nuit vers 01h00 heure locale, pour décoller quelques heures plus tard, à 5h57 (soit jeudi 21h57 GMT) à destination de la France, selon cette source.

Il atterrira à "l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle", selon un arrêté publié vendredi au Journal officiel en France. "Il y a lieu de procéder à leur acheminement depuis cet aéroport, dans des conditions de nature à prévenir la propagation de l'épidémie", précise le texte.

Il s'agit du 3e avion envoyé par Paris vers Wuhan depuis que cette ville et la province environnante du Hubei ont été coupées du monde par un draconien cordon sanitaire, il y a un mois.

Après deux premiers vols français de rapatriement, un avion britannique avait par ailleurs évacué le 9 février une trentaine de Français. Sur l'ensemble de ces trois vols, plus de 300 personnes ont déjà été rapatriées de Chine vers la France et placées en quarantaine dans deux lieux d'hébergement des Bouches-du-Rhône.

La plupart d'entre elles sont ressorties et les 35 derniers rapatriés, arrivés le 9 février, via Londres, doivent sortir le 23 février.

Les Français rapatriés vendredi doivent pour leur part rejoindre vendredi un centre de vacances du Calvados, en Normandie où ils seront confinés 14 jours, a précisé jeudi le préfet du département Philippe Court.

Dans ce village Pierre & Vacances à environ 15 km de Deauville et de Cabourg, 77 cottages sur 330 ont été privatisés pour l'occasion.

Ce troisième avion français, qui avait décollé mercredi soir de Paris-Charles-de-Gaulle, emportait à son bord 17 tonnes de fret médical comprenant des combinaisons de protection, des masques, des gants et des produits désinfectant à destination du personnel soignant chinois, selon le ministère des Affaires étrangères.

Ce matériel, en cours de dédouanement vendredi matin 21 février, est un "fret médical de solidarité", a insisté la source diplomatique.

Comme sur l'avion français du 2 février, Paris avait proposé de ramener sur le vol de vendredi 21 février d'autres citoyens européens souhaitant bénéficier d'un retour, "ces derniers étant pris en charge, dès leur arrivée, par les autorités de leur pays", selon le Quai d'Orsay.

Le ministère des Affaires étrangères a par ailleurs indiqué jeudi que le consulat général de France à Wuhan restait ouvert avec une petite équipe de volontaires "pour porter assistance à nos compatriotes sur place et manifester dans la province la solidarité de la France".

Aucun nouveau cas d'infection au coronavirus n'a été découvert sur le territoire français, le bilan restant inchangé avec 12 cas confirmés au total (quatre hospitalisations sans signes de gravité, sept personnes guéries et un décès).

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).