03/02/2020 21:59
Singapour met en œuvre de nombreuses mesures pour soutenir les entreprises et les travailleurs directement touchés par l'épidémie d'infection respiratoire aiguë causée par le nouveau coronavirus (nCoV), en particulier dans les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration.
>>Au XXIe siècle, des épidémies moins meurtrières qu'au XXe siècle
>>Coronavirus : 362 morts dont un premier hors de Chine

Des touristes à l'aéroport de Changi à Singapour.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon le ministre du Commerce et de l'Industrie de Singapour, Chan Chun Sing, bien qu'il soit un peu tôt pour estimer les pertes économiques, des mesures seront mises en place pour aider les entreprises touristiques à atténuer les dommages, a-t-il déclaré.

Ainsi Singapour supprimera les frais d’inscription d’affaires annuels de 300 à 500 SDG (soit  219 - 365 USD) pour les opérateurs hôteliers pour le reste de l'année.

Les hôtels où des cas suspects ou confirmés de virus ont été découverts ont également dû effectuer un nettoyage et une désinfection poussés, et l'Office du tourisme de Singapour prendra en charge les frais.

Ce soutien financier est plafonné à 20.000 SGD par établissement ayant des cas confirmés et jusqu'à 10.000 SGD avec des cas suspects.

En outre, une autre enveloppe d’aide financière de secours sera annoncée lors du rapport sur le budget national 2020 qui devrait être publié le 18 février.

Le secteur du tourisme a déjà été directement touché par le nCoV en raison d'une baisse des arrivées de visiteurs, en particulier en provenance de Chine. Les touristes chinois représentent environ 20% du total des visiteurs internationaux à Singapour, avec environ 3,6 millions d’arrivées  en 2019.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Cao Quy, un site historique  Direction Cao Quy, un village rattaché à la commune de Liên Khê, dans la ville côtière de Hai Phong au Nord-Est, à une centaine de kilomètres de Hanoï. Des dizaines de pieux viennent d’être découverts dans un champ du village. Selon les archéologues, ils auraient servi pour la fameuse bataille navale et la grande victoire de Bach Dang en 1288.