17/02/2020 11:02
L'Italie a l'intention d'évacuer rapidement, au cours de la semaine à venir vraisemblablement, ses ressortissants qui se trouvent en quarantaine au large des côtes du Japon à bord d'un paquebot où ont été constatés 355 cas du nouveau coronavirus, selon une source officielle.
Le "Diamond Princess" avait été placé en quarantaine le 5 février pour 14 jours après un test positif sur un croisiériste débarqué à Hong Kong (Chine).
Photo : Xinhua/VNA/CVN


"Je pense que cette semaine sera décisive. Comme vous le savez, les États-Unis sont en train d'évacuer leurs ressortissants qui se trouvaient à bord du navire. Nous serons les prochains", a déclaré dimanche 16 février le ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio.

"Le chef de la protection civile italienne réunira demain une table ronde pour décider comment faire rentrer les quelque 35 citoyens italiens à bord du navire", a-t-il ajouté.

Le Diamond Princess avait été placé en quarantaine le 5 février avec ses 3.711 passagers et membres d'équipage pour 14 jours après un test positif sur un croisiériste débarqué à Hong Kong (Chine). En date de dimanche 16 février, 355 personnes étaient déclarées infectées et hospitalisées.

Face à l'aggravation de la situation et compte tenu de doutes sur l'efficacité des mesures prises, plusieurs pays ont décidé d'évacuer leurs ressortissants paraissant sains pour les placer quatorze jours en quarantaine dans leurs pays respectifs. "Nous irons les récupérer avec un Boeing de l'armée de l'air et nous les ramènerons en Italie où ils suivront le protocole sanitaire décidé par le ministère de la Santé", a ajouté M. Di Maio.

C'est le même protocole que dans les autres pays, avec une quarantaine de 14 jours dans une cité militaire de Rome pour les personnes ne présentant pas de symptômes et dans un hôpital spécialisé dans les maladies infectieuses pour les autres.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.