24/04/2020 00:07
Le Vietnam est en tête de liste des pays les plus favorables aux efforts de leurs gouvernements pour lutter contre le COVID-19, a révélé un récent article publié par le magazine américain Forbes.
>>COVID-19 : Un journal russe salue l’efficacité du Vietnam
>>La quarantaine est une stratégie clé au Vietnam, selon un journal japonais

Capture d'écran de l'article de Le Monde. Photo : Hoàng Phuong/CVN

Le contributeur Mark Travers a cité les dernières données de sondage de la société YouGov qui ont montré que 95% des Vietnamiens pensent que leur gouvernement gère la pandémie "très" ou "assez" bien.

L’auteur a également noté qu’en réalité, malgré une population de 95 millions d’habitants et une proximité immédiate de la source de l’épidémie, le Vietnam n’a pas encore signalé un seul décès lié à une infection au nouveau coronavirus.

Parmi les 26 pays mesurés par les chercheurs YouGov, d’autres qui gèrent bien la crise aux yeux des citoyens sont l’Inde, l’Australie, le Danemark, la Norvège, le Canada et la Finlande.

Parallèlement, le quotidien français Le Monde a publié un article intitulé L"offensive de printemps" réussie du Vietnam contre le COVID-19.

Avec moins de 300 cas d’infection et aucun mort, le pays a pour l’instant réussi à juguler l’épidémie. Le système autoritaire permet un degré élevé d’intrusion pour le suivi des personnes infectées.

"La première évaluation du risque a été faite début janvier, peu de temps après l’annonce par la Chine de l’apparition des premiers cas de contamination", s’est félicité Kidong Park, représentant de l’Organisation mondiale de la santé à Hanoï, cité par Le Monde.

"S’il y a +exception+, celle-ci n’a cependant rien de mystérieux : elle est la résultante d’une politique efficace d’identification et de suivi des personnes et des groupes infectés - ou à risque", a écrit le journal.

Le pays voisin de la Chine avait très tôt anticipé les conséquences funestes d’une épidémie en fermant dès le 1er février ses frontières avec la Chine et en ne rouvrant pas les écoles après les cérémonies de la mi-janvier lors du Têt, le Nouvel An vietnamien.

Le pays est en outre placé depuis début avril en confinement généralisé tandis que l’imposition de quarantaines massives dans certaines communes touchées a commencé à la mi-février

Le Vietnam a obtenu des "résultats prodigieux", a écrit l’ancien ambassadeur de France au Vietnam Jean-Noël Poirier au magazine Causeur alors qu’il séjournait dans un hôpital de Hanoï après avoir contracté le virus.

Il a également affirmé la transparence du gouvernement vietnamien en annonçant de nouvelles infections et décès, soulignant que les hôpitaux ne sont pas débordés et que le flux de patients, entrants et sortants, est sous contrôle.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

La porte de la ville ouverte sur la mer Autrefois paisible bourgade, Vung Tàu, la porte d’entrée de l’estuaire menant à Hô Chi Minh-Ville, est devenue sous l’impulsion du commerce de la pêche et du tourisme une ville importante du Sud.