31/01/2020 17:02
Le département d'État a recommandé jeudi 30 janvier aux ressortissants américains de "ne pas se rendre" en Chine en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus qui y a fait 213 morts, en augmentant le niveau d'alerte dans ce pays d'un cran.
Les Japonais portent des masques pour se protéger contre l’épidémie de pneumonie virale lors d'un voyage de printemps au parc de Nara au Japon.
Photo : Kyodo/VNA/CVN


"Les voyageurs doivent s'attendre à ce que des restrictions de voyage soient mises en place sans préavis ou rapidement. Les transporteurs commerciaux ont réduit ou suspendu leurs liaisons en direction de ou depuis la Chine", a indiqué la diplomatie américaine sur son site Internet.

Vendredi 31 janvier, a-t-elle-rappelé, "l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déterminé que la propagation rapide de l'épidémie constituait une crise de santé publique d'échelle internationale".

Les Américains "actuellement en Chine devraient examiner la possibilité de quitter le pays en utilisant des moyens commerciaux. Le département d'État a demandé que tous les employés non essentiels du gouvernement américain reportent leur voyage en Chine en raison du nouveau coronavirus", a ajouté le département d'État.

Le niveau d'alerte pour la Chine est dorénavant de 4 sur une échelle qui en compte 4, au même niveau que pour des pays tels que l'Afghanistan, l'Irak ou l'Iran. Washington avait déjà rehaussé le niveau d'alerte lundi 27 janvier en appelant ses ressortissants à éviter de se rendre en Chine.

Selon les statistiques officielles chinoises, près de 2,5 millions de voyageurs en provenance des États-Unis étaient entrés en Chine en 2018. La même année, il y avait eu près de trois millions d'arrivées aux États-Unis depuis la Chine, selon l'Office du tourisme national américain.

Le bilan de l'épidémie du nouveau coronavirus s'est alourdi vendredi 31 janvier à 213 morts en Chine, alors que les cas de contamination locale se multiplient dans le monde.


APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.