01/02/2021 23:12
Des milliers de volontaires travaillent en ligne pour aider à vérifier rapidement les informations sur les cas F1, F2 et F3 liés aux infections au nouveau coronavirus, a-t-on appris d’une réunion lundi 1er février à Hanoï.

Le vice-ministre des Sciences et des Technologies, Bùi Thê Duy, chef du Groupe d’information pour une réponse rapide au COVID-19, a indiqué qu’en dehors du groupe en ligne, 100 bénévoles travaillent également directement sur place avec l’équipe.

Identifier les F1 – personnes ayant eu directement un contact avec une personne infectée, est très importante. Photo : VNA/CVN

En raison du grand nombre de personnes qui voyagent des grappes épidémiques de Hai Duong vers d’autres régions, le travail de recherche des contacts se heurte à de nombreuses difficultés, a-t-il ajouté. Il a noté que de nombreux cas F1 et F2 ont utilisé les médias sociaux pour annoncer leur état, tandis que d’autres ont évité de signaler aux autorités des liens avec des sources d’infection.

Lors de la réunion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19, a demandé aux personnes habitant dans les foyers de contamination de fournir toutes informations sur les cas suspects au Groupe d’information, au ministère de la Santé et au Comité national.

Le Groupe d’information pour une réponse rapide au COVID-19 compte des milliers de bénévoles qui aident à identifier les F1 – personnes ayant eu directement un contact avec une personne infectée, les F2 - celles ayant eu contact avec un F1 - et les F3-personnes en contact avec un F2. Plus tôt, le 31 janvier au soir, Vu Duc Dam a inspecté les travaux de prévention à Chi Linh et à Dông Triêu. Il a exprimé sa confiance dans l’endiguement de l’épidémie dans les six prochains jours.

Deux cas de transmission communautaire ont été confirmés le 27 janvier dans les provinces de Hai Duong et Quang Ninh après que le Vietnam ait passé 55 jours sans aucun cas local. Le nombre des infections a augmenté rapidement au cours des derniers jours, avec des cas détectés dans d’autres localités, y compris à Hanoï.

Les autorités locales et le secteur de la santé mettent en œuvre des mesures drastiques dans le but de contenir l’épidémie dans les 10 jours.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Quang Nam pourrait devenir la première localité du pays à appliquer le passeport vaccinal La province de Quang Nam au Centre a adressé au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme une note officielle demandant la permission d’appliquer le passeport vaccinal. C’est ce qu’a fait savoir dimanche 18 avril Lê Tri Thanh, président du Comité populaire provincial. Si la demande est ratifiée, Quang Nam deviendra la première localité du pays à appliquer à titre expérimental le passeport vaccinal.