11/02/2020 11:16
>>L'Indonésie envisage de réduire les tarifs aériens pour stimuler le tourisme intérieur
>>Des dirigeants vietnamiens et indonésiens abordent la prévention du nCoV

Le secteur du tourisme de l’Indonésie est durement touché par l'épidémie de nouveau coronavirus (nCoV), suite à l'interdiction de voyager  à destination et en provenance de Chine. Le président de l'Association des hôtels et restaurants indonésiens (PHRI), Hariyadi Sukamdani, a déclaré que plus de 40.000 réservations d'hôtel à Bali avaient été annulées depuis l'épidémie. Selon lui, l'impact de l'épidémie de coronavirus serait plus grave que celui du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère). Les activités d'import-export, dont l'exportation de poissons vivants, ont également été interrompues, a-t-il déclaré. Auparavant, le 7 février, le ministre du Transport, Budi Karya Sumadi, avait déclaré que le nombre de touristes sur les îles de Bali, Bintan et Manado avaient fortement chuté à cause du nCoV. Pour limiter les impacts  sur l’industrie touristique, le gouvernement encourage les touristes nationaux à visiter ces destinations.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.