18/03/2020 10:29
Le gouvernement togolais a annoncé dans la nuit du 16 au 17 mars une série de mesures strictes de protection, dont la suspension de certaines lignes aériennes et les rassemblements de plus de 100 personnes, face à la pandémie de coronavirus qui compte de plus en plus de cas en Afrique de l'Ouest.
>>Le coronavirus dépasse la barre des 100.000 cas
>>Togo/présidentielle : Faure Gnassingbé réélu président
>>Présidentielle au Togo : ouverture des bureaux de vote

Une rue de Lomé, capitale du Togo.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le gouvernement, après analyse de la pandémie dans le monde, notamment en Afrique de l’Ouest (...), décide à ce stade de la suspension pour deux semaines, à partir de vendredi 20 mars, de toutes les liaisons aériennes, en provenance des pays à haut risque, à savoir l’Italie, la France, l’Espagne et l’Allemagne", a annoncé le ministre de la santé Moustafa Mijiyawa, à l'issue d'un conseil des ministres spécial. Il est également prévu l'annulation de tous les événements internationaux pendant trois semaines et la suspension des missions officielles non essentielles vers les pays à haut risque.

"L’auto-isolement de 14 jours est obligatoire pour toute personne arrivant au Togo et ayant séjourné dans un pays à haut risque", précise le communiqué. Le gouvernement interdit tout "rassemblement de plus de 100 personnes sur toute l'étendue du territoire pour un mois" et a décidé de débloquer "2 milliards de FCFA" (3 millions d'euros) pour répondre à la pandémie.

Le secteur de la santé est particulièrement fragile au Togo. Le pays manque de structures hospitalières et de matériel. Plusieurs pays de la région ont annoncé avoir recensé de nouveaux cas de coronavirus ces derniers jours et de nombreux pays, dont le Ghana voisin, et la Côte d'Ivoire ont mis en place d'importantes mesures de sécurité similaires dont la fermeture de liaisons aériennes et des écoles.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Mót Hôi An : quand jus de citron rime avec tourisme local Si le jus de citron est une boisson bien ordinaire, le restaurant Mót à Hôi An en a créé sa propre recette pour devenir une des adresses les plus fréquentées de cette vieille ville de la province de Quang Nam (Centre).