14/05/2021 08:56
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>COVID-19 : 31 nouveaux cas confirmés jeudi soir 13 mai
>>Coronavirus : le point sur la pandémie

Vaccination avec l'Anhui Zhifei Longcom à Fuyang dans l'Est de la Chine, le 13 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vaccins : la Chine pour la levée des brevets 

La Chine s'est déclarée jeudi 13 mai favorable à une proposition de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour une levée des brevets sur les vaccins anti-COVID.

Un temps opposés à cette idée, les États-Unis ont créé la surprise au début du mois quand l’administration Biden est finalement revenue sur sa position.

La levée des brevets sur les vaccins est une mesure réclamée à l'OMC par de nombreux pays en développement pour accroître la production et l'accès aux vaccins contre le COVID-19.

Royaume-Uni : inquiétude sur le variant indien 

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé jeudi 13 mai son inquiétude face à des poussées localisées en Angleterre du variant du coronavirus apparu en Inde.

"C'est un variant préoccupant, il nous inquiète", a déclaré le chef du gouvernement conservateur. Les médias britanniques évoquent des poussées localisées du variant, notamment à Bolton, près de Manchester (Nord), principalement chez les moins de 25 ans.

Cependant, Boris Johnson s'est montré rassurant sur la poursuite du calendrier du déconfinement en Angleterre. La plupart des dernières restrictions devraient être levées le 21 juin.

La vaccination des 12-15 ans démarre aux États-Unis 

Des seringues de vaccin de Johnson & Johnson usagées à Miami, le 13 mai.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les adolescents âgés de 12 à 15 ans peuvent se faire vacciner aux États-Unis contre le COVID-19 depuis jeudi 13 mai, après l'extension de l'autorisation du vaccin de Pfizer/BioNTech pour cette tranche d'âge.

"Le vaccin pour les enfants entre 12 et 15 ans est sûr, efficace, pratique, rapide et gratuit", a déclaré le président américain Joe Biden, en encourageant les parents à faire vacciner leurs enfants.

Thaïlande : près de 3.000 prisonniers infectés 

Près de 3.000 détenus, dont plusieurs figures de proue du mouvement pro-démocratie en Thaïlande, ont été infectés par le coronavirus dans deux des principales prisons de Bangkok, a-t-on appris jeudi 13 mai auprès des autorités.

Le royaume connaît ces dernières semaines sa pire vague depuis le début de la crise sanitaire, recensant au total près de 95.000 cas et 518 décès.

Ligue des champions : la finale déplacée 

L'UEFA a officialisé jeudi 13 mai la tenue à Porto de la finale de la Ligue des champions entre Chelsea et Manchester City le 29 mai, à la place d'Istanbul, écartée en raison de la situation sanitaire.

Dans un communiqué, l'instance européenne a indiqué que 6.000 billets seraient mis à disposition de chaque club pour les vendre à ses supporters, précisant que le nombre total de spectateurs autorisés au stade du Dragon (50.000 places) serait communiqué plus tard.

Traiter un patient atteint du COVID-19 à Téhéran (Iran).
Photo : AFP/VNA/CVN

Foot : Lukalu sanctionné pour une fête illégale 

L'attaquant de l'Inter Milan Romelu Lukaku a écopé d'une amende pour avoir participé dans la nuit du 12 au13 mai à une fête dans un hôtel, bravant l'interdiction de ce genre d'événement en période de pandémie.

JO : pas de camp au Japon pour les athlètes américains 

L'équipe des États-Unis d'athlétisme a renoncé à son camp d'entraînement pré-olympique au Japon, craignant pour sa sécurité en raison de la pandémie, a annoncé jeudi 13 mai le département voisin de Tokyo qui devait l'accueillir.

Plus de 3,3 millions de morts 

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.333.603 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi 13 mai à 10h00 GMT.

Après les États-Unis (583.685 décès), les pays comptant le plus de morts sont le Brésil (428.034), l'Inde (258.317), le Mexique (219.590) et le Royaume-Uni (127.640).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sont globalement sous-évalués.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.