15/04/2021 10:31
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Washington prolonge la pause pour Johnson & Johnson, l'UE accélère avec Pfizer-BioNTech
>>COVID : la France frôle le cap des 100.000 morts

Une soignante vaccine une dame âgée à son domicile avec le vaccin anti-COVID AstraZeneca à Hasland, près de Chesterfield, dans le Centre de l'Angleterre, le 14 avril.
Photo :  AFP/VNA/CVN

Le Danemark abandonne AstraZeneca 

Le Danemark est devenu le premier pays européen à annoncer l'abandon du vaccin d'AstraZeneca, justifiant ce choix radical par les effets secondaires "rares" mais "graves", malgré les feux verts du régulateur européen et de l'OMS pour l'utiliser.

France : Johnson & Johnson aux plus de 55 ans 

Le vaccin Johnson & Johnson sera administré en France aux personnes âgées de plus de 55 ans, comme c'est déjà le cas pour celui d'AstraZeneca en lequel le gouvernement a dit garder sa "confiance".

Pas de thromboses avec Spoutnik V selon Moscou 

La Russie a affirmé que son principal vaccin, le Spoutnik V, n'a pas causé un type rare de caillots sanguins signalés après l'utilisation de deux autres vaccins utilisant la même technologie.

Les vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson sont suspectés d'avoir provoqué plusieurs dizaines de cas de ces très rares caillots sanguins, dont certains mortels.

Allègements de restrictions 

Le Danemark va progressivement assouplir, entre le 21 avril et la fin juin, les règles liées aux déplacements à l'étranger.

La Belgique, où franchir les frontières pour tout motif non essentiel était interdit depuis fin janvier, rétablit cette possibilité à partir de lundi 19 avril.

Les cafés et restaurants pourront rouvrir leurs terrasses le 8 mai en limitant le nombre de consommateurs par table, selon une source gouvernementale.

La Suisse va rouvrir lundi 19 avril ses terrasses de restaurant, ses cinémas ou ses salles de sport. Et Israël a annoncé le retour à partir du 23 mai des premiers touristes.

Ramadan : l'OMS "inquiète

Des fioles du vaccin Johnson & Johnson contre le COVID-19, le 25 mars à Los Angeles, en Californie.
Photo :  AFP/VNA/CVN

L'Organisation mondiale de la santé s'est dite "inquiète" d'une possible aggravation de la pandémie durant les célébrations du ramadan en Afrique du Nord et au grand Moyen-Orient.

Le nombre de cas a augmenté de 22% et le nombre de décès de 17% "la semaine dernière par rapport à la semaine précédente" dans la région, a dit le directeur du bureau régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale.

Vaccins : l'UE a injecté 100 millions de doses 

L'Union européenne, qui vient de passer la barre des 100 millions de doses administrées, a l'une des campagnes de vaccination les plus avancées au monde, mais reste dans l'ombre de pays comme Israël, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Plus de 2,96 millions de morts 

La pandémie a fait au moins 2.961.387 morts, selon un bilan de l'AFP à partir de sources officielles mercredi 14 avril en milieu de journée.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 563.446 décès, suivis par le Brésil (358.425 morts), le Mexique (210.294), l'Inde (172.085) et le Royaume-Uni (127.123).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.