20/12/2020 17:45
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Plus de 60.000 morts du COVID-19 en France depuis le début de l'épidémie
>>L'Italie reconfinée pour les fêtes, un 2e vaccin autorisé aux États-Unis
>>Coronavirus : le point sur la pandémie

Nombre de morts liés au coronavirus officiellement annoncés par pays, au 19 décembre à 11h00 GMT. Photo : AFP/VNA/CVN

Londres reconfinée 

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé samedi 19 décembre le reconfinement de Londres et du Sud-Est de l'Angleterre dès dimanche pour tenter de juguler une envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du nouveau coronavirus.

Déjà soumis à de contraignantes restrictions, les habitants de la capitale et de la zone Sud-Est vont être placés sous un nouveau niveau d'alerte, le quatrième et plus élevé.

Ils auront pour consigne de rester chez eux et les commerces non essentiels baisseront le rideau, mettant un terme aux achats de Noël de dernière minute.

L'Italie "rouge" pour les fêtes 

Des policiers en patrouille dans une rue commerçante de Rome, le 19 décembre 2020. Photo : AFP/VNA/CVN

Le Premier ministre italien a annoncé un plan de confinement gradué du 21 décembre au 6 janvier, afin de réduire les déplacements et les rassemblements durant les fêtes de fin d'année.

Toute l'Italie sera classée "rouge", soit le niveau de confinement le plus strict, pour les fêtes de Noël et de Nouvel an, mais les Italiens auront le droit de sortir de chez eux pour participer à un repas de famille à couverts limités, a tranché un décret publié samedi 19 décembre.

Les Italiens pourront se déplacer une fois par jour dans leur région pour rendre visite à des parents ou des amis, en dehors du couvre-feu qui existait déjà (22h00-5h00).

Confinement local en Thaïlande 

La Thaïlande a imposé samedi 19 décembre un confinement autour du plus grand marché de produits de la mer du pays, près de Bangkok, où a été détecté une reprise locale de l'épidémie.

Les autorités ont annoncé 548 nouveaux cas de contamination liés au marché de crustacés de Mahachai, à moins d'une heure de route du centre de la capitale.

La Suisse autorise le vaccin Pfizer/BioNTech 

La Suisse est devenue samedi 19 décembre le premier État d'Europe continentale à autoriser un vaccin contre le COVID-19, le Pfizer/BioNTech.

La décision de la Suisse intervient après les autorisations pour le même vaccin de plus de 15 pays, dont les États-Unis, le Canada, l'Arabie Saoudite, le Bahrein, le Royaume-Uni, la Jordanie, Singapour ou le Mexique.

Vaccin Moderna acheminé aux États-Unis 

Une infirmière prépare une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre le COVID-19 dans un centre de vaccination à Torrance, le 19 décembre en Californie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les premières doses du vaccin du laboratoire Moderna ont commencé à être acheminées samedi 19 décembre vers divers points des États-Unis, rejoignant celui de l'alliance Pfizer/BioNTech dans l'immense campagne de vaccination qui a débuté lundi 21 décembre.

Une semaine après Pfizer et BioNTech, Moderna a obtenu vendredi 18 décembre une autorisation d'urgence de l'Agence américaine des médicaments (FDA).

Netanyahu vacciné 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est fait vacciner samedi soir 19 décembre contre le COVID-19, lançant du même coup la campagne nationale de vaccination contre ce virus en Israël.

M. Netanyahu, 71 ans, s'est fait administrer le vaccin développé par les sociétés BioNTech/Pfizer.

Macron : "état de santé stable

Le président français Emmanuel Macron, testé positif au COVID-19, en visioconférence pour la conférence nationale humanitaire, le 17 décembre 2020 à Paris. Photo : AFP/VNA/CVN

L'état de santé d'Emmanuel macron est "stable" et les résultats de ses examens cliniques et paracliniques "se sont révélés rassurants", a annoncé samedi 19 décembre le médecin chef de la présidence de la République française dans un communiqué.

M. Macron, testé positif au COVID-19, s'est entretenu samedi 19 décembre au téléphone avec son homologue algérien Abelmadjid Tebboune, 75 ans, toujours en convalescence en Allemagne après avoir contracté le virus en octobre.

Plus de 1,67 million de morts 

La pandémie a fait plus de 1.675.362 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi 19 décembre.

Les États-Unis restent le pays le plus touché tant en nombre de morts (313.660) que de cas recensés (17.465.147), suivis par le Brésil (185.650), l'Inde (145.136), le Mexique (117.249), et l'Italie (67.894).

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre