31/10/2020 16:20
Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>De nouveau confinée, la France au ralenti, bronca de commerces indépendants
>>La Belgique harmonise l'ensemble des mesures contre le coronavirus
>>Le Nord-Est des États-Unis craint à son tour une 2e vague

Un épouvantail affublé d'un masque à Brisighella (Italie), le 29 octobre 2020. 
Photo : AFP/VNA/CVN

États-Unis : record de contaminations à Élections J-4 

Les États-Unis ont enregistré vendredi 30 octobre plus de 94.000 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, le nombre quotidien le plus élevé depuis le début de la pandémie, selon un comptage de l'université Johns Hopkins.

À quelques jours de l'élection présidentielle, le pays, qui connaît une recrudescence de l'épidémie depuis le début de l'automne, a enregistré 94.125 nouveaux cas à 20h30 (00h30 GMT), selon un relevé effectué par l'AFP des chiffres de l'université, actualisés en continu.

Les États-Unis ont aussi enregistré 919 décès supplémentaires, portant le bilan des morts de cette maladie à 229.544.

Le président Donald Trump a de nouveau minimisé la gravité du COVID-19, dont il s'est lui-même remis.

"Nous voulons juste un retour à la normale", a-t-il dit vendredi 30 octobre. "Si vous l'attrapez, vous irez mieux, et ensuite vous serez immunisés", a-t-il affirmé.

De son côté le Canada a annoncé une nouvelle prolongation, jusqu'à fin novembre, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n'est pas jugée essentielle.

400.000 décès en Amérique latine et Caraïbes

L'Amérique latine et les Caraïbes, région du monde comptant le plus de cas de COVID-19, a dépassé vendredi 30 octobre le seuil des 400.000 morts du coronavirus, selon un décompte établi par l'AFP.

La région latino-américaine et caribéenne comptait 400.524 morts vendredi 30 octobre à 02h00 GMT, Brésil en tête avec 159.477 décès depuis le début de l'épidémie.

Le Pérou a lui franchi le seuil des 900.000 cas de coronavirus.

Europe : plus de 10 millions de cas 

Plus de dix millions de cas ont été recensés en Europe depuis l'apparition de la maladie dans la région en début d'année, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de bilans fournis par les autorités de santé vendredi 30 octobre.

Les 52 pays de la région constituent la troisième zone la plus touchée dans le monde en nombre de cas, derrière l'Amérique latine et les Caraïbes (11,3 millions de cas) et l'Asie (10,5).

Pour le nombre des décès, l'Europe est deuxième avec près de 275.000 morts, derrière l'Amérique latine et les Caraïbes (plus de 400.000) et devant les États-Unis et le Canada (239.000).

La France au ralenti, affrontements à Barcelone

Une femme nettoie une tombe à Strasbourg, dans l'Est de la France, le 30 octobre 2020. 
Photo : AFP/VNA/CVN

La France a vécu un vendredi 30 octobre au ralenti avec l'entrée en vigueur d'un nouveau confinement, même si ses modalités sont nettement moins drastiques que celles du précédent, au printemps.

Ecoles, collèges et lycées rouvriront lundi après les vacances de la Toussaint, on pourra rendre visite aux résidents des maisons de retraite et le travail pourra continuer, à distance dès que cela est possible.

À Barcelone (Espagne) des affrontements ont éclaté vendredi 30 octobre entre des manifestants et la police, lors d'un rassemblement de centaines de personnes contre des restrictions de circulation.

Quelque 700 personnes ont participé à ce rassemblement contre ces mesures, qui comprennent notamment un couvre-feu à partir de 22h00 et une interdiction de quitter la ville pour le long week-end de la Toussaint.

Belgique : "confinement plus sévère"

La Belgique, pays au monde où le coronavirus circule le plus, a décidé un "confinement plus sévère". Les mesures incluent notamment à partir de lundi la fermeture des commerces "non essentiels" et l'obligation du télétravail pour les entreprises où il est possible. Il n'y a en revanche pas de restriction des déplacements.
 
Angleterre : vers un reconfinement ?

Manifestation de chanteurs d'opéra à Londres, le 30 octobre 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon l'édition du Times datée de samedi 31 octobre, le Premier ministre Boris Johnson va annoncer lundi 2 novembre un reconfinement à partir de mercredi et jusqu'au 1er décembre. Les commerces non essentiels fermeront mais les crèches, les écoles et les universités resteront ouvertes, selon le quotidien.

Réunion d'experts sur l'origine du virus

La mission internationale chargée de déterminer l'origine du coronavirus s'est réunie pour la première fois, mais de façon virtuelle, avec les experts chinois, a indiqué le chef de l'Organisation mondiale de la santé.

L'UE veut réformer l'OMS

Les États membres de l'UE se sont accordés pour demander une réforme en profondeur de l'OMS, visant à la rendre "plus puissante" et à ce qu'elle puisse mener des enquêtes "indépendantes".

Transmission à l'intérieur d'une famille 

Les gens qui contractent le COVID-19 infectent environ la moitié des membres de leur famille qui habitent avec eux, et les adultes semblent plus contagieux que les enfants, selon une étude des autorités sanitaires américaines.

Une variante du coronavirus

Des chercheurs ont apporté un nouvel éclairage sur la propagation de l'épidémie en décrivant l'émergence d'une variante du coronavirus SARS-CoV-2, détectée pour la première fois en Espagne et aux Pays-Bas cet été, avant de se répandre dans toute l'Europe ces derniers mois.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.