11/09/2020 13:47
Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Six mois de pandémie : quelques certitudes, pas mal de doutes, beaucoup d'inconnues
>>Plus de 900.000 morts, mauvaise nouvelle sur le front du vaccin

Des passants portant un masque de protection à Santa Tecla (Salvador), le 10 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Plus de 905.200 morts 

La pandémie a fait au moins 905.269 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles jeudi à 17h00 GMT. Près de 28 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 191.727 décès, suivis par le Brésil avec 129.522 morts, l'Inde (75.062), le Mexique (69.095) et le Royaume-Uni (41.608).

L'ONU veut 15 milliards d'USD 

Le patron de l'ONU veut 15 milliards d'USD dans les trois mois pour accélérer la lutte mondiale contre la pandémie. Sans cela, "nous allons perdre la fenêtre de tir", a-t-il averti lors de la première réunion du dispositif international, l'Accélérateur ACT, dont l'objectif est d'assurer à tous les pays un accès équitable aux traitements et vaccins.

France : décisions vendredi 

Nouvelles hospitalisations et admissions en réanimation par jour en France.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le gouvernement français annoncera vendredi 11 septembre, au terme d'un Conseil de défense consacré au COVID-19, des décisions permettant de "donner de la visibilité sur les prochaines semaines" et de "s'adapter" à la diffusion du virus, a annoncé le président Emmanuel Macron.

Jakarta de nouveau confinée

Jakarta va imposer dès lundi 14 septembre un nouveau confinement partiel, a annoncé le gouverneur, qui craint un "effondrement" des infrastructures sanitaires. Les bureaux et commerces des secteurs non essentiels seront fermés, ainsi que les lieux de loisirs et les lieux de culte les plus grands. Seule la vente à emporter sera permise dans les restaurants et cafés et les transports publics assureront un service minimum.

Trump sur la défensive 

Mis en cause dans le nouveau livre du journaliste Bob Woodward pour avoir volontairement minimisé la menace du Covid-19, le président américain Donald Trump a assuré jeudi 10 septembre avoir voulu éviter une "panique".

GB : nouvelles quatorzaines 

Le gouvernement britannique impose une quatorzaine aux voyageurs provenant du Portugal, de Hongrie et des territoires français d'outre-mer.

Une femme dans une rue de Londres, le 20 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN 

Le Portugal a par ailleurs durci ses propres règles sanitaires avant la rentrée scolaire de lundi 14 septembre : interdiction des réunions de plus de 20 personnes, de consommer de l'alcool dans les espaces publics et d'en acheter après 20h.

Médecins 

Les médecins de soins intensifs, qui soignent pourtant les malades les plus graves, sont moins susceptibles d'avoir été infectés par le coronavirus que leurs collègues d'autres services, voire que les agents d'entretien des hôpitaux, selon une étude britannique parue vendredi 11 septembre.

Amendes au Québec 

Des amendes seront infligées aux citoyens récalcitrants qui refuseront de porter le masque, obligatoire dans tous les lieux publics fermés du Québec, a annoncé jeudi 10 septembre le Premier ministre de cette province, la plus touchée par l'épidémie au Canada.

La "Cure salée" annulée 

Le Niger a annoncé jeudi l'annulation, en raison du coronavirus, de la célèbre "Cure salée", grande fête qui rassemble tous les ans à Ingal (Nord) des milliers d'éleveurs et des millions de têtes de bétail venus de tous les pays voisins. Dans cette zone peuplée de Touareg, l'herbe est abondante et particulièrement riche en sels minéraux grâce aux eaux de ruissellement des montagnes environnantes.

Le COVID pourrait s'attaquer au cerveau 

Les maux de tête, la confusion et les délires expérimentés par certains malades pourraient être le résultat d'une invasion du cerveau par le coronavirus, selon une étude de l'université de Yale. Les recherches, encore préliminaires, montrent que le virus est capable de se dupliquer et de priver d'oxygène les cellules du cerveau.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Thuân An, une paisible plage de Huê La ville de Huê est non seulement célèbre pour sa citadelle et ses tombeaux royaux, mais aussi pour ses longues plages sauvages. Rares sont ceux qui connaissent celle de Thuân An, dont l’atmosphère paisible ne laisse pourtant personne indifférent.