25/08/2020 09:03
Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Le Brésil connaît le bilan quotidien de décès le plus faible depuis 12 semaines
>>La Colombie signale 541.147 cas et 17.316 décès
>>Coronavirus : le point sur la pandémie

Nombre de morts liés au coronavirus officiellement annoncés par pays, au 24 août à 11h GMT. Photo : AFP/VNA/CVN

Plus de 809.000 morts

La pandémie a fait au moins 809.255 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi 24 août. Plus de 23.463.870 cas ont été diagnostiqués dans 196 pays et territoires. Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 176.809 décès. Suivent le Brésil avec 114.744 morts, le Mexique (60.480), l'Inde (57.542) et le Royaume-Uni (41.429).

Berlin place l'Île de France et la Provence dans les zones à risques

L'Allemagne a placé les régions Île-de-France, avec Paris, et Provence-Alpes-Côte-d'Azur en zones à risque en raison du nombre élevé de cas d'infections au nouveau coronavirus. Le ministère des Affaires étrangères met en garde sur son site internet contre "les voyages touristiques, non indispensables" à destination de ces régions, ce qui signifie que les voyageurs revenant en Allemagne devront se soumettre à un test de dépistage et observer une quarantaine dans l'attente du résultat.

Un premier cas de réinfection

Des chercheurs hong-kongais affirment avoir découvert le premier cas avéré au monde de réinfection par le COVID-19. Une analyse génétique montre que ces deux infections ont été causées par deux souches différentes du virus. Le patient, un Hong-Kongais de 33 ans, avait été testé positif le 26 mars puis une fois guéri, il avait été testé négatif à deux reprises. Mais le 15 août, il a de nouvel été testé positif, sans toutefois ne présenter aucun symptôme. Il est trop tôt pour en tirer des conclusions sur la suite de la pandémie affirment des experts.

Colère au Xinjiang

Des habitants du Xinjiang ont fustigé les drastiques mesures de confinements imposés après un rebond des contaminations, un rare signe de défiance dans cette région sensible de Chine où vit la minorité musulmane ouïghoure. La Chine, premier pays à avoir recensé l'an dernier des cas de nouveau coronavirus, a depuis largement endigué l'épidémie sur son sol.

Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 24 août à 11h00.
Photo : AFP/VNA/CVN

Un foyer d'infection a toutefois été signalé le mois dernier à Urumqi, capitale régionale du Xinjiang, vaste région du Nord-Ouest de la Chine où vivent 25 millions d'habitants.

Vigilance en Corée du Sud

Séoul a étendu dimanche 23 août à l'ensemble du territoire sud-coréen les mesures déjà en vigueur dans la région de la capitale, fermant plages, restaurants, bars karaoké et musées et suspendant les rencontres sportives à huis clos. Le masque est désormais obligatoire dans les lieux fermés et les quartiers très fréquentés de Séoul. Les autorités ont privilégié dès le départ une stratégie de tests et de traçage des personnes infectées sans imposer de confinement.

GB : le tourisme impacté

Plus de 90.000 emplois ont été supprimés ou sont à risque dans le secteur du voyage au Royaume-Uni, prévient l'association des agents de voyage Abta. Pour le secteur du voyage au sens strict (tour opérateurs, agents de voyage et compagnies aériennes), ce sont 39.000 emplois qui sont affectés par la pandémie (18% des effectifs totaux).

Bali : pas de touristes avant fin 2020

Les touristes étrangers ne seront pas autorisés à visiter Bali avant la fin de l'année 2020, faute d'amélioration de la situation sanitaire. Le gouverneur de l'"Ile des dieux" renonce au projet de rouvrir le pays en septembre. En 2019, plus de six millions de touristes avaient visité le pays.

Chute des dividendes

Les dividendes ont chuté de 22% dans le monde au second trimestre 2020, avec une baisse encore plus marquée en Europe (45%), plombés par les effets de la pandémie qui a fortement affecté les entreprises, selon un rapport de la société de gestion Janus Henderson Investors.

Traitement au plasma

Donald Trump a annoncé dimanche soir 23 août l'autorisation en urgence de la transfusion du plasma sanguin de personnes guéries du coronavirus à des patients hospitalisés, un traitement largement utilisé aux États-Unis. Le traitement au plasma a déjà été autorisé en France, en Autriche, en Suisse, à Cuba ou en Chine, mais son efficacité fait débat.

AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.