12/08/2020 09:38
Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Le point sur la pandémie de COVID-19
>>Grande vigilance face au retour du COVID-19


Vue aérienne des tombes des personnes décédées du coronavirus, le 10 août à Jakarta, en Indonésie. Photo : AFP/VNA/CVN


Plus de 20 millions de cas de COVID-19 ont été officiellement recensés dans le monde, dont plus de la moitié en Amérique.

La pandémie a fait au moins 736.828 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP mardi 11 août à 11h00 GMT. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé (163.465 décès), devant le Brésil (101.752 morts), le Mexique (53.003), le Royaume-Uni (46.526) et l'Inde (45.257).

Mais en proportion de la population, hors micro-États, c'est en Belgique que la mortalité est la plus élevée (852 morts par million d'habitants), devant le Royaume-Uni (685), le Pérou (645), l'Espagne (611), l'Italie (582) et la Suède (571).

Auckland confinée

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a ordonné le confinement pendant au moins trois jours de la plus grande ville du pays, Auckland, après l'apparition de quatre cas de coronavirus alors qu'aucune contamination domestique n'avait été enregistrée depuis 102 jours en dehors des installations destinée au placement à l'isolement ou en quarantaine.

Le pays n'avait pas eu de cas de transmission locale depuis le 1er mai et les Néo-Zélandais avaient renoué avec un mode de vie presque normal, sans mesure de distanciation sociale.

Chute du PIB en Russie

L'économie russe s'est contractée de 8,5% au deuxième trimestre sur un an, selon une première estimation qui reflète la chute attendue face à l'épidémie de coronavirus et la crise pétrolière.

Des personnes portent un masque de protection à Montmartre, le 11 août à Paris. Photo : AFP/VNA/CVN

Inquiétudes en France 

Extension de l'obligation du port du masque à l'extérieur et interdiction des rassemblements de plus de 5.000 personnes prolongée jusqu'au 30 octobre : le gouvernement français a durci le ton face à une "situation épidémiologique (qui) évolue dans le mauvais sens".

La Polynésie française, jusqu’ici épargnée par l'épidémie, a connu une hausse soudaine du nombre de cas positifs de COVID-19 en trois jours (43 nouveaux cas). Le virus a été réintroduit par des touristes, mais aussi par des fonctionnaires: chaque année, une partie des enseignants et des gendarmes sont remplacés par de nouveaux arrivants.

Marathon annulé

Le marathon de Francfort (Allemagne), prévu le 25 octobre, est annulé à cause de la pandémie.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.