19/01/2022 08:14
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Les infections au COVID-19 aux Philippines restent élevées
>>L'Inde lutte contre une nouvelle vague de COVID-19 
>>La Turquie enregistre près de 65.000 nouveaux cas de COVID-19

Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse, le 20 décembre à Genève.
Photo : AFP/VNA/CVN
La pandémie, "loin d'être terminée" (OMS) 

La pandémie de COVID-19 "est loin d'être terminée", a averti mardi 18 janvier le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mettant en garde contre l'idée selon laquelle le variant Omicron est bénin.

Pas de complications avec les vaccins ARNm

Des études sur des femmes enceintes ont révélé que les deux vaccins contre le COVID les plus largement utilisés, fabriqués avec la technologie à ARN messager (Pfizer, Moderna), ne présentent aucun risque pour les mères ou les bébés, a déclaré mardi l'Agence européenne des médicaments (EMA). En France, une autre étude a souligné que ces vaccins n'augmentaient pas le risque de problèmes cardiovasculaires graves (infarctus, AVC ou embolie pulmonaire) chez les moins de 75 ans.

Le tourisme devrait retrouver son niveau pré-COVID en 2024 

Les arrivées de touristes internationaux dans le monde ne devraient retrouver leur niveau d'avant pandémie qu'en 2024, selon un baromètre rendu public mardi 18 janvier par l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui prévoit un début d'année 2022 encore "perturbé" par le variant Omicron.

Espagne et Ecosse assouplissent les restrictions 

La plupart des restrictions restantes liées au COVID-19 en Ecosse seront assouplies à partir de lundi 24 janvier, a annoncé mardi 18 janvier le gouvernement écossais après une "chute importante" du nombre des nouveaux cas. En Espagne, le couvre-feu en vigueur depuis fin décembre en Catalogne (Nord-Est) sera levé vendredi 21 janvier.

GB : les non-vaccinés moins indemnisés 

Next, Ikea, Morrisons, Ocado... Certaines entreprises au Royaume-Uni ont pris le parti de moins indemniser leurs employés non-vaccinés forcés de s'isoler à cause du COVID-19.

Le ministre français de l'Éducation dans la tourmente 

Le ministre français de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, déjà fortement contesté par les enseignants qui lui reprochent la gestion du COVID-19 à l'école, s'est retrouvée encore fragilisé mardi avec la révélation par la presse du fait qu'il se trouvait à Ibiza à la veille de la rentrée des vacances scolaires. C'est de ce lieu dans les Baléares (Espagne) que le ministre avait dévoilé le nouveau protocole sanitaire pour les écoles, seulement la veille de la rentrée.

Partygate : Boris Johnson conteste avoir menti 

Bilan mondial de la pandémie de nouveau coronavirus, au 18 janvier à 11h00 GMT. Photo : AFP/VNA/CVN

Boris Johnson a "catégoriquement" réfuté mardi 18 janvier avoir été prévenu qu'une fête contraire aux règles contre le COVID serait organisée à Downing Street en mai 2020, comme l'en accuse son ancien conseiller Dominic Cummings.

La démographie française moins affectée 

La crise sanitaire s'est à nouveau traduite en 2021 par une surmortalité notable en France, mais moindre qu'en 2020, tandis que naissances et mariages ont rattrapé les niveaux d'avant l'épidémie après quelques mois de creux.

Pumas et lions contaminés en Afrique du Sud 

Deux pumas et trois lions vivant en captivité dans un zoo en Afrique du Sud ont été contaminés par le COVID-19, le virus ayant vraisemblablement été transmis par des membres du personnel asymptomatiques, selon une étude parue mardi 18 janvier.

Plus de 5,5 millions de morts 

La pandémie de COVID-19 a fait au moins 5.543.637 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, mardi 18 janvier à la mi-journée. En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts sont les États-Unis (851.730), le Brésil (621.166), l'Inde (486.761) et la Russie (322.678).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Les touristes sud-coréens et américains plébiscitent le Vietnam En avril, 101.000 touristes étrangers se sont rendus au Vietnam, soit une hausse spectaculaire de 242,9 % sur un mois et de 520,6 % en glissement annuel.