17/01/2022 12:08
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
>>COVID : début de la vaccination des enfants au Brésil

Un artiste peint une fresque murale liée au COVID-19 sur les murs d'un passage souterrain à New Delhi, le 16 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

Autriche : vaccination "obligatoire" dès février

L'Autriche va rendre obligatoire début février pour les adultes la vaccination contre le coronavirus, sous peine d'une forte amende, a indiqué le chancelier autrichien, Karl Nehammer, conscient du caractère "sensible" de cette première en Europe qui divise la société.

"Des contrôles seront effectués" et ne pas être vacciné constituera un "délit" passible de "sanctions" financières variant entre 600 et 3.600 euros, en cas de récidive.

Le pass vaccinal s'impose dans un nombre croissant de pays pour certaines professions, catégories de population ou la pratique d'activités, mais la vaccination anti-COVID obligatoire pour tous demeure une exception.

Djokovic a atterri à Dubaï

Après un long feuilleton à rebondissements, Novak Djokovic, non vacciné contre le COVID-19, a atterri à Dubaï après avoir été expulsé d'Australie en raison des règles de vaccination contre le coronavirus, a rapporté une journaliste de l'AFP.

Le No1 du tennis mondial a quitté l'avion avec deux sacs et un masque, après avoir atterri à l'aéroport international de Dubaï à 5h32 heure locale (01:32 GMT).

Il avait été bloqué à son arrivée à Melbourne le 5 janvier et placé en rétention administrative. Mais un juge avait ordonné sa libération. Le ministre de l'Immigration avait alors contre-attaqué en annulant son visa le 14 janvier. La justice a finalement donné raison aux autorités australiennes.

Un bébé de trois semaines meurt du COVID-19 au Qatar 

Un nourrisson de trois semaines est décédé au Qatar des conséquences d'une "infection grave" due au COVID-19, un cas rare annoncé dimanche 16 janvier par ce pays du Golfe.

La mortalité due au coronavirus est très limitée chez les enfants mais les autorités de santé de plusieurs pays ont enregistré davantage de cas d'infection parmi eux depuis la propagation du variant Omicron.

L'AFP va porter plainte après l'agression de ses journalistes 

L'Agence France-Presse va déposer plainte pour "violences volontaires en réunion", "menaces de mort" et "entrave à la liberté d'expression" après l'agression d'une de ses équipes lors d'un rassemblement anti-pass vaccinal à Paris, a annoncé son Pdg.

L'AFP "est déterminée à défendre l'exercice du métier de journaliste sur le terrain et va porter plainte dès lundi 17 janvier", a déclaré Fabrice Fries.

"Partygate" : Boris Johnson va prendre des mesures 

Boris Johnson va s'attaquer à la "culture sous-jacente" à Downing Street ayant permis plusieurs fêtes en plein confinement, a déclaré un de ses ministres, le chef du gouvernement britannique cherchant à redresser la barre après avoir vu sa popularité plonger.

Accusé par l'opposition d'avoir "enfreint la loi", Boris Johnson s'apprête à annoncer des mesures parmi lesquelles l'interdiction de l'alcool dans les bureaux de Downing Street et le renvoi de plusieurs de ses collaborateurs, selon le Sunday Times.

Plus de 5,53 millions de morts 

La pandémie de COVID-19 a fait au moins 5.533.105 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche 16 janvier.

En valeur absolue, les pays qui ont enregistré le plus de morts depuis janvier 2020 sont les États-Unis (850.605 décès), le Brésil (621.045), l'Inde (486.066) et la Russie (321.320 décès).

L'Organisation mondiale de la santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

Cao Bang travaille avec des experts du Réseau mondial des géoparcs Le Comité populaire de la province de Cao Bang au Nord a travaillé le 25 mai avec un groupe d’experts du Réseau mondial des géoparcs sur le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, en vue de la réévaluation prochaine de ce géoparc.