07/01/2022 11:59
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

>>Virus : Israël commence à administrer une 4e dose de vaccin aux 60 ans et plus
>>COVID : l'accord des deux parents demandé pour vacciner les 5-11 ans
>>Suède : le roi et le reine testés positifs au COVID-19
 

Homme recevant une première dose du vaccin russe Spoutnik V contre le COVID-19, le 6 janvier à La paz en Bolivie.
Photo : APF/VNA/CVN


Novak Djokovic s'est réveillé une nouvelle fois ce vendredi matin 7 janvier, jour de Noël orthodoxe, dans un centre de rétention de Melbourne où il a passé une deuxième nuit après l'annulation de son visa. Le numéro un mondial de tennis a obtenu un sursis jusqu'à lundi 3 janvier, nouvel épisode d'une saga qui a viré à l'incident diplomatique.

Le Serbe, qui n'a jamais caché son scepticisme à propos de la vaccination et qui a obtenu une dérogation médicale pour participer à l'Open d'Australie, est retenu par les services d'immigration à Melbourne depuis son arrivée mercredi soir 5 janvier. Il a contesté en justice la décision des autorités de lui refuser l'entrée.

Le président de la Serbie Aleksandar Vucic a dénoncé "une chasse politique".

Plus de dix millions de cas en Afrique 

Le continent africain a franchi le niveau symbolique des 10 millions de cas de COVID-19, selon un décompte effectué jeudi 6 janvier par l'AFP.

 

Des infirmiers revêtent des combinaisons protectrices avant de se rendre auprès d'un malade atteint du COVID dans un hôpital de Marseille en France le 5 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN


Un total de 10.006.799 cas de COVID-19 ont été officiellement recensés en Afrique depuis le début de la pandémie, selon un comptage de l’AFP à partir de bilans officiels jeudi 6 janvier à 18h15 GMT.

JO-2022 : la Chine a pris des mesures très fermes selon l'OMS 

L'OMS a estimé jeudi 6 janvier qu'avec les mesures "très fermes" prises en Chine contre le COVID-19, il n'y avait "pas de risque particulier" à ce que les Jeux olympiques de Pékin (4-20 février) puissent se tenir.

Un mois tout juste avant le début des épreuves qui s'annoncent comme les plus surveillées de l'ère pandémique, une "bulle" sanitaire anti-COVID a été mise en place mardi 4 janvier autour des sites des Jeux olympiques de Pékin, pour éviter tout contact entre les personnes en provenance de l'étranger et la population locale en dehors de cette zone.

Le Chili accélère son programme de 4e dose de vaccin 

Le Chili, un des pays ayant les plus hauts taux de vaccination au monde, a annoncé jeudi 6 janvier l'accélération de son programme d'administration d'une quatrième dose de vaccin contre le COVID-19.

Philippines : Duterte menace les non-vaccinés 

Le président philippin Rodrigo Duterte a appelé jeudi 6 janvier à arrêter les non-vaccinés ne respectant pas l'obligation de rester chez eux pendant la durée des restrictions renforcées, destinées à contenir l'envolée des contaminations liée au variant Omicron.

 

Ce que l'on sait sur le variant Omicron au 5 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN


Les habitants non-vaccinés doivent rester chez eux jusqu'à la mi-janvier et ne peuvent sortir que pour acheter des produits de première nécessité ou pour faire de l'exercice.

Pérou : près de 100.000 enfants orphelins à cause du COVID

L'épidémie de COVID-19 a rendu orphelins environ 98.000 enfants au Pérou, a annoncé jeudi 6 janvier le gouvernement du pays le plus endeuillé au monde par rapport au total de sa population.

Nombre de cas toujours plus haut en Argentine 

L'Argentine continue d'enregistrer une hausse vertigineuse du nombre de personnes positives au COVID, avec un record de 109.608 nouveaux cas jeudi 6 janvier, l'une des plus fortes progressions du virus en Amérique latine ces dernières semaines.

Le cycle menstruel rallongé de moins d'un jour après un vaccin 

Juste après avoir reçu un vaccin contre le COVID-19, le cycle menstruel des femmes, soit la période séparant le premier jour de deux règles, est rallongé de moins d'une journée en moyenne, un effet non grave et qui apparaît comme temporaire, selon une nouvelle étude parue jeudi 6 janvier.

Plus de 5,46 millions de morts

La pandémie a fait au moins 5.463.970 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles, jeudi 6 janvier à 11h00 GMT.

En valeur absolue, les 
États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 833.777 morts, suivis par le Brésil (619.641), l'Inde (482.876) et la Russie (313.817).

L'Organisation mondiale de la Santé estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’ancienne maison communale de Guangdong s’ouvre à l’art contemporain

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31e Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.