11/09/2021 15:28
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.

>>Bangkok rouvrira ses portes aux touristes vaccinés en octobre
>>Biden étend la vaccination obligatoire aux deux tiers des travailleurs américains
 

Une soignante prend la température d'une patiente à Banda Aceh, en Indonésie, le 7 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN


Tollé aux États-Unis contre la vaccination obligatoire

Au pays des libertés individuelles, l'annonce par Joe Biden que la vaccination anti-COVID19 sera bientôt obligatoire pour les deux tiers des travailleurs américains suscite un tollé chez les républicains, qui comptent lancer des poursuites contre le gouvernement démocrate.

"Ça ressemble fort à une dictature", ont réagi les républicains de la Chambre des représentants, alors même que le président des États-Unis prononçait encore son discours jeudi 9 septembre.

Vendredi 10 septembre, l'avalanche de réactions outrées de la part de conservateurs qui en appelaient à la "liberté" se déversait encore, accompagnées de menaces de poursuites.

Une ex-ministre française de la Santé inculpée

Une ancienne ministre française de la Santé, Agnès Buzyn, a été inculpée vendredi 10 septembre pour "mise en danger de la vie d'autrui" à l'issue de son audition par des magistrats de la Cour de justice de la République (CJR), qui enquête sur la gestion de l'épidémie de COVID-19, a-t-on appris du parquet général de la CJR.
 

L'ex-ministre française de la Santé, Agnès Buzyn, arrive à la Cour de justice de la République (CJR) à Paris, le 10 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN


Mme Buzyn, première personnalité à être mise en cause dans ce vaste dossier, a par ailleurs été placée sous le statut plus favorable de témoin assisté pour "abstention volontaire de combattre un sinistre", a précisé la même source.

Démission du ministre de Santé de Macédoine du Nord

Le ministre de la Santé de Macédoine du Nord, Venko Filipce, a présenté vendredi 10 septembre sa démission après l'explosion suivie d'un incendie dans une unité pour malades du COVID-19 qui a fait 14 morts dans ce petit pays des Balkans durement frappé par le coronavirus.

Une étude américaine réitère l'efficacité des vaccins

Les personnes entièrement vaccinées ont 11 fois moins de chances de mourir du COVID et 10 fois moins de chances d'être hospitalisées depuis que le contagieux variant Delta est devenu la souche principale du virus aux États-Unis, ont annoncé vendredi 10 septembre les autorités sanitaires américaines.

Sinovac lance des vaccins pour les enfants en Afrique du Sud
 

Une soignante administre le vaccin Sinovac à une mineure, à Pretoria, en Afrique du Sud, le 10 septembre. 
Photo : AFP/VNA/CVN


Le fabriquant de vaccins chinois Sinovac a lancé en Afrique du Sud une phase de test des vaccins COVID sur les enfants et les adolescents, qui seront menés dans cinq pays dans le monde.

Congo : vaccination bientôt obligatoire pour chauffeurs et commerçants

Les commerçants et chauffeurs de bus et de taxis au Congo, comme les personnels de santé et enseignants, devront obligatoirement se faire vacciner contre le COVID-19 d'ici fin octobre, ont décidé les autorités de Brazzaville.

Togo : les lieux de culte fermés pour un mois

Le gouvernement togolais a décidé de fermer les églises, mosquées et temples vaudou pour un mois à compter de vendredi 10 septembre, "face à l’inquiétante flambée de la pandémie" de COVID-19 dans le pays.

Manifestation contre le pass sanitaire en Lituanie

Quelques milliers de personnes se sont rassemblées à Vilnius, la capitale lituanienne, pour protester contre le pass sanitaire introduit par le gouvernement de centre-droit.

À partir de lundi 13 septembre, toute personne souhaitant se rendre dans les centres commerciaux, les restaurants et les salons de beauté sera obligée de détenir un pass sanitaire.

Vaccins : l'immunité collective illusoire (OMS)

Le directeur de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Europe, Hans Kluge, s'est montré plus pessimiste vendredi 10 septembre sur la capacité d'un taux élevé de vaccination à freiner à lui seul la pandémie, du fait des variants qui ont réduit la perspective d'une immunité collective.

Plus de 4,6 millions de morts
 

Nombre de morts liés au coronavirus officiellement annoncés par pays, le 10 septembre à 10h00 GMT.
Photo : AFP/VNA/CVN


La pandémie de COVID-19 a fait au moins 4.602.565 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi vendredi 10 septembre en milieu de journée par l'AFP à partir de sources officielles.

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (656.412), devant le Brésil (585.846), l'Inde (442.009), le Mexique (266.150) et le Pérou (198.621), selon les chiffres officiels.

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.