24/08/2021 09:57
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Royaume-Uni : 32.253 nouveaux cas et 49 décès supplémentaires
>>COVID-19 : le Vietnam enregistre 10.280 nouveaux cas en 24 heures

Désinfection d'une école à Bozhou dans l'Est de la Chine, le 23 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Israël instaure la vaccination dans les écoles 

Israël a annoncé lundi 23 août mettre en place à la rentrée scolaire des stands de vaccination anticoronavirus dans les écoles pour renforcer l'immunité des plus jeunes, dans un contexte de hausse des contaminations dans le pays qui autorise la vaccination dès douze ans.

Dans les localités qui enregistrent un fort taux de contamination, les lycées devront s'assurer que 70% des élèves d'une classe ont été vaccinés. Dans le cas contraire, les cours devront se faire en ligne, d'après le communiqué du gouvernement.

Chine : aucun nouveau cas 

La Chine, confrontée ces dernières semaines à un rebond épidémique lié à la souche Delta, n'a fait état lundi 23 août d'aucun nouveau cas de COVID-19, ce qui constitue une première depuis un mois et laisse à penser que la propagation est contenue.

Le pays asiatique, qui avait largement maîtrisé l'épidémie de COVID depuis le printemps 2020, fait face depuis juillet au plus important rebond épidémique en termes d'étendue géographique, depuis l'apparition des premiers cas dans le pays fin 2019.

Confinement maintenu en Nouvelle-Zélande 

La Nouvelle-Zélande a maintenu lundi 23 août son confinement national face à la progression de l'épidémie, la Première ministre affirmant que la vague de contaminations causée par le variant Delta n'avait pas encore atteint son pic.

Jacinda Ardern a estimé qu'il était trop tôt pour lever les restrictions après l'apparition la semaine dernière du premier cas de COVID d'origine locale, détecté sur un habitant d'Auckland.

Un élève israélien reçoit une dose de vaccin anti-COVID-19, le 13 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le couvre-feu refusé par la justice à Barcelone 

La justice espagnole a rejeté lundi la demande du gouvernement régional catalan de rétablir un couvre-feu à Barcelone et dans plusieurs dizaines d'autres villes de Catalogne (Nord-Est de l'Espagne), jugeant la mesure "disproportionnée" face à l'amélioration de la situation épidémiologique.

Selon les derniers chiffres de l'autorité catalane de santé, l'incidence cumulée sur sept jours à Barcelone est tombée à 98,66 cas pour 100.000 habitants, ce qui est inférieur au seuil fixé par les autorités pour demander le retour du couvre-feu dans les villes les plus peuplées.

Vaccin : Valneva lance une demande d'autorisation 

Le laboratoire franco-autrichien Valneva a annoncé avoir commencé la soumission progressive de sa demande d'autorisation de son candidat-vaccin contre le COVID-19 auprès des autorités de la santé britannique.

Les essais de phase 3 du laboratoire, qui utilise un vaccin à virus désactivé, sont toujours en cours.

Le marathon de Prague à nouveau annulé 

Comme l'année précédente, l'édition 2021 du marathon de Prague, prévue le 9 octobre, est annulée, ont annoncé lundi 23 août ses organisateurs, en raison des restrictions sanitaires provoquées par la reprise de la pandémie.

Plus de 4,43 millions de morts 

La pandémie de COVID-19 a fait au moins 4.430.846 de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi lundi 23 août à 10h00 GMT par l'AFP à partir de sources officielles.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 628.503 décès, devant le Brésil (574.527 morts), l'Inde (434.756), le Mexique (253.155) et le Pérou (197.879).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Hanoï se prépare à la relance du tourisme Cinq mois depuis l'éclosion de la 4e vague du COVID-19, la situation épidémique à Hanoï et à de nombreuses villes et provinces s'est améliorée considérablement.