22/08/2021 14:35
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Le grand concert de New York écourté sous la menace d'un ouragan
>>Plus de 200 arrestations dans des manifestations anticonfinement en Australie
>>Dans les manifs anti pass, la hantise de la vaccination des enfants

Manifestation anti-pass sanitaire à Marseille, en France, le 21 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Australie : affrontements dans des manifs anticonfinement 

Plus de 200 personnes ont été arrêtées samedi 21 août après de violents affrontements entre des manifestants opposés au confinement et la police dans les deux plus grandes villes australiennes, Sydney et Melbourne, a annoncé la police.

L'État de Nouvelle-Galles du Sud, où se trouve Sydney, a enregistré samedi 21 août 825 nouveaux cas en 24h00, un record pour le pays, au lendemain de la prolongation jusqu'à fin septembre du confinement de la ville, imposé en juin. Un regain épidémique dans l'État de Victoria, où se trouve Melbourne, a aussi provoqué une extension du confinement dans tout cet État.

Nouvelle mobilisation anti-pass sanitaire en France

De nouveau un peu moins nombreux que la semaine précédente, les opposants au pass sanitaire et à toute obligation vaccinale contre le COVID ont manifesté dans le calme samedi 21 août en France, beaucoup rejetant farouchement l'éventuelle vaccination de leurs enfants ou petits-enfants, qui n'est pas prévue.

Pour ce sixième week-end de mobilisation consécutif, des défilés ont de nouveau eu lieu du nord au sud, sans débordements importants, rassemblant plus de 175.000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur.

La Polynésie durcit son confinement 

Les écoles, collèges et lycées vont fermer "dès lundi" en Polynésie française en raison de la flambée de COVID-19, a annoncé le président de l'archipel Edouard Fritch, dans le cadre d'un durcissement du confinement prévu pour deux semaines.

Les élèves polynésiens avaient fait leur rentrée il y a deux semaines, mais de nombreuses écoles et collèges ont déjà fermé après la diffusion du virus parmi les enfants ou les enseignants.

Par ailleurs le couvre-feu, qui courait de 21h00 à 04h00 du matin, va être avancé pour débuter à 20h00 sur l'ensemble du territoire de la Polynésie française.

Premiers cas aux Palaos

L'archipel des Palaos, dans le Pacifique, a annoncé des premiers cas de coronavirus, perdant son statut rare de pays exempt de COVID-19.

Deux voyageurs, testés positifs après leur arrivée de l'île de Guam, ont été placés en quarantaine ainsi que les personnes contacts.

Jusqu'à samedi 21 août, les Palaos étaient l'un des quatorze pays au monde à n'avoir enregistré aucun cas de coronavirus, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Une rue déserte lors d'un confinement national de dix jours au Sri Lanka pour lutter contre la propagation de l'épidémie de COVID-19, à Colombo, le 21 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Don américain de 1,2 million de vaccins à la Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire a réceptionné 1,2 million de doses de vaccin Pfizer offertes par les États-Unis pour lutter contre le COVID-19, alors que le pays connaît une hausse sensible des contaminations ces dernières semaines, a annoncé le ministère ivoirien de la Santé.

Les doses de vaccin sont arrivées vendredi soir 20 août à Abidjan via le système Covax qui vise à fournir des vaccins à 20% de la population de près de 200 pays et territoires participants.

Concert géant à Central Park écourté 

Le concert géant, organisé à Central Park pour marquer les "retrouvailles" des artistes avec le public de New York fortement touchée par la pandémie, a dû être interrompu samedi 21 août soir en raison de la menace de l'ouragan Henri qui se dirige vers la côte Est des États-Unis.

60.000 spectateurs étaient attendus pour cet événement, réunissant des stars comme Bruce Springsteen ou Patti Smith, "pour vraiment dire aux gens que New York est de retour, pour le dire au monde entier", selon les termes de son maire, Bill de Blasio.

Plus de 4,4 millions de morts

La pandémie de COVID-19 a fait plus de 4,4 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi samedi 21 août par l'AFP à partir de sources officielles.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 628.276 décès, devant le Brésil (574.209 morts), l'Inde (433.964), le Mexique (252.080) et le Pérou (197.752).

L'OMS estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.