18/08/2021 11:14
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>COVID-19 : la Nouvelle-Zélande enregistre son premier cas local depuis six mois
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde

Cantine dans une usine avec cloisons pour éviter les contaminations au COVID-19 à Dacca, le 17 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Royaume-Uni : vaccin Moderna approuvé pour les 12-17 ans 

Le régulateur britannique des médicaments a annoncé mardi 17 août approuver pour les enfants de 12 à 17 ans l'utilisation du vaccin de Moderna, après avoir donné son feu vert à celui de Pfizer/BioNtech.

Il revient désormais au Comité mixte sur la vaccination, le JCVI, qui conseille le gouvernement, d'indiquer si les membres de cette tranche d'âge devraient le recevoir.

Suisse : plus de la moitié de la population entièrement vaccinée 

Plus de la moitié de la population vivant en Suisse est désormais entièrement vaccinée contre le COVID-19, alors que le pays fait face lui aussi à un regain épidémique, selon les chiffres officiels publiés mardi 17 août.

Premier cas local depuis six mois en Nouvelle-Zélande 

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a décrété mardi 17 août un confinement de trois jours de l'ensemble de l'archipel après la découverte d'un cas d'origine locale de contamination au coronavirus.

L'archipel a été salué à l'étranger pour sa gestion efficace de l'épidémie qui, jusqu'à présent, n'a fait que 26 morts pour une population de cinq millions d'habitants.

Les aborigènes australiens sujets d'inquiétude 

Les autorités australiennes ont fait part mardi de leur "profonde inquiétude" après l'apparition d'une épidémie de COVID-19 au sein de communautés aborigènes qui seraient particulièrement vulnérables au coronavirus.

Depuis l'apparition mi-juin à Sydney d'un cas dû au variant Delta, l'épidémie s'est récemment propagée dans l'Ouest de l'État de Nouvelle-Galles du Sud où la plupart des 116 personnes contaminées dans cette région appartiennent à la population aborigène.

Arrestation d'un pharmacien vendeur d'attestations vaccinales 

Les autorités américaines ont arrêté mardi 17 août un pharmacien de Chicago pour avoir vendu sur eBay des dizaines de cartes officielles portant la preuve d'une vaccination contre le COVID-19, a indiqué le ministère de la Justice.

Tangtang Zhao a vendu 125 cartes des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale autorité sanitaire fédérale du pays, pour 10 dollars chacune selon le ministère. Il travaillait dans une chaîne de pharmacies et avait accès à ces cartes qui sont fournies à toute personne recevant un vaccin contre le coronavirus.

Gambie: vaccination obligatoire pour les secteur du tourisme et des loisirs 

Les autorités gambiennes ont imposé la vaccination obligatoire contre le COVID-19 à tous les employés du tourisme et des loisirs, menaçant les entreprises du secteur de se voir priver de leur autorisation d'exercer en cas de manquement.

Plus de 4,3 millions de morts 

La pandémie de COVID-19 a fait au moins 4.370.427 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi 17 août à 10h00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 623.277 décès, devant le Brésil (570.598 morts) et l'Inde (432.079 morts).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est calculé à partir des chiffres officiels.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Le vice-PM Vu Duc Dam préside une réunion sur le redémarrage du tourisme Dans l'après-midi du 21 octobre, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a présidé une réunion en ligne avec plusieurs ministères et Comités populaires locaux sur le plan d'accueil de touristes étrangers dans la nouvelle situation.