16/11/2020 08:56
Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Le ministre ukrainien de la Santé testé positif au COVID-19
>>Contestation des restrictions en Europe, les États-Unis face à l'embrasement de l'épidémie
>>La confiance dans les vaccins cruciale pour stopper le COVID-19

Un bureau de vote le 15 novembre à Sao Paulo, au Brésil, où les élections municipales se tiennent avec beaucoup de précautions face au coronavirus.
Photo : AFP/VNA/CVN

Des mois de restrictions en Allemagne

Les Allemands vont devoir vivre "avec des précautions considérables et des restrictions pendant au moins les quatre ou cinq prochains mois", en raison du nombre de contaminations "encore bien trop haut, bien plus haut même qu'il y a deux semaines", a déclaré dimanche 15 novembre le ministre de l'Économie, Peter Altmaier, à la veille d'une réunion du gouvernement pour évaluer les mesures de restriction mises en place début novembre.

Plus de 1,3 million de morts

La pandémie de COVID-19 a fait au moins 1.313.471 morts dans le monde depuis décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche. Les États-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 245.614 décès, devant le Brésil (165.658 morts), l'Inde (129.635 morts), le Mexique (98.259 morts) et le Royaume-Uni (51.766 morts).

BioNTech : 300 millions de doses d'ici avril

Le directeur général de la société allemande BioNTech, qui a développé avec Pfizer un vaccin, a indiqué dimanche 15 novembre qu'il espérait fournir 300 millions de doses d'ici avril 2021. "Si tout continue à bien se passer, nous commencerons à fournir le vaccin à la fin de cette année", a déclaré le Pr Ugur Sahin sur la BBC.

Municipales au Brésil

Les Brésiliens votaient dimanche 15 novembre pour des municipales organisées sous de strictes dispositions sanitaires, avec une première tranche prioritaire de trois heures pour les électeurs âgés, sujets à risque d'infection du COVID-19, dont une deuxième vague est redoutée dans le pays.

France : manifs pour la messe

Des centaines de catholiques se sont rassemblés dimanche dans plusieurs villes de France pour demander la levée de l'interdiction des messes en public imposée par le gouvernement. Ils étaient 300 fidèles à Bordeaux (Sud-Ouest) et Nantes (Ouest), et une centaine à Strasbourg (Est) à réclamer de pouvoir assister à des célébrations religieuses.

Autriche : campagne de test

L'Autriche compte mener une campagne de tests à grande échelle, a annoncé le chancelier Sebastian Kurz dimanche 15 novembre. "Nous voulons mettre en place des tests à grande échelle à la fin du confinement afin que les écoles et d'autres secteurs puissent rouvrir en toute sécurité", a-t-il déclaré. Les deux tiers de la population ont déjà été testés il y a deux semaines, avec pour résultat un peu plus de 1% de positifs.

Tunisie : couvre-feu prolongé

Le couvre-feu ainsi que les mesures de restrictions ont été prolongés de trois semaines en Tunisie. Les rassemblements de plus de quatre personnes demeurent interdits dans les lieux publics, à l'exception des transports. Cafés et restaurants doivent fermer à 16h00 locales (15h00 GMT).

Algérie : fin de traitement pour le président

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune, atteint par le COVID-19 et hospitalisé depuis fin octobre en Allemagne, a achevé son traitement, a annoncé dimanche 15 novembre la présidence algérienne. Certains journaux proches du pouvoir ont fait état la semaine dernière d'un "retour imminent" à Alger du président âgé de 74 ans.

AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Cân Tho présente de nouveaux produits et services touristiques à Hanoï Le Service municipal de la culture, des sports et du tourisme de Cân Tho a organisé récemment dans la capitale un programme de promotion de nouveaux produits et services touristiques pour attirer les touristes de Hanoï et des provinces du Nord à Cân Tho.