29/04/2020 16:58
Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19, qui a fait plus de 215.000 morts sur la planète.
>>Pas de pénurie de médicaments, affirment les laboratoires Pfizer et Merck
>>Coronavirus : plus d’Américains tués que dans la guerre du Vietnam
>>La compagnie SAS se sépare de 5.000 employés en raison de la crise du coronavirus

Le Premier ministre français Edouard Philippe et le ministre de la Santé Olivier Véran le 28 avril à l'Assemblée nationale à Paris. Photo : AFP/VNA/CVN

Masques partout en Allemagne

Le port du masque dans les commerces devient obligatoire mercredi 29 avril dans toute l'Allemagne. Après les transports publics, Berlin a décidé d'imposer le masque dans les magasins. Les 15 autres Länder avaient pris une mesure similaire la semaine dernière.

Allemagne : signes de rebond

Des signes d'aggravation de l'épidémie apparaissent en Allemagne, beaucoup moins touchée au départ que la plupart des autres grands pays. Pour la première fois depuis la mi-avril, le taux d'infection a de nouveau atteint le seuil de 1,0, ce qui signifie que chaque malade contamine une autre personne.

Plans de déconfinement

La France et l'Espagne ont présenté mardi 28 avril des plans de déconfinement très progressifs. Le Premier ministre français Edouard Philippe a annoncé un déconfinement à partir du 11 mai, différencié entre les départements "verts", où il sera appliqué largement, et "rouges", où il prendra une forme plus stricte. Les modalités comprendront des tests massifs, la réouverture progressive des écoles, des commerces (mais pas dans un premier temps des cafés et des restaurants) et le port obligatoire du masque dans les transports publics.

Nombre de morts liés au coronavirus officiellement annoncés par pays, au 28 avril à 19h GMT. Photo : AFP/VNA/CVN

En Espagne, la feuille de route fixée par le gouvernement prévoit à partir du 9 mai un déconfinement par "phases" jusqu'à "fin juin", en fonction de l'évolution de la pandémie. Les écoles resteront fermées jusqu'en septembre.

Fitch baisse la note de l'Italie

L'agence de notation financière Fitch a abaissé mardi 28 avril la notation financière de l'Italie, durement affectée par la pandémie du coronavirus. La notation passe de BBB à BBB-, assortie d'une perspective stable. "Les fondamentaux de l'économie et des finances publiques italiennes sont solides", a répliqué le ministère italien des Finances.

Plus de 215.000 morts

Le nouveau coronavirus a fait plus de 215.000 morts dans le monde. Depuis l'apparition de la maladie en Chine en décembre, 3.068.300 cas ont été recensés sur la planète, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi 28 avril à 19h00 GMT.

Des soldats de la marine brésilienne engagés dans une opération de désinfection à l'aéroport de Rio de Janeiro le 28 avril. Photo : AFP/VNA/CVN

Les États-Unis, où la barre du million de cas recensés a été franchie mardi 28 avril, sont le pays qui a enregistré le plus grand nombre de morts (58.351), devant l'Italie (27.359), l'Espagne (23.822), la France (23.660). Le Royaume-Uni, qui va inclure à partir de mercredi 29 avril les décès dans les maisons de retraite dans ses bilans quotidiens, comptait mardi 28 avril 21.678 morts.

Plus de 5.000 morts au Brésil

Le Brésil a franchi mardi 28 avril la barre des 5.000 morts du nouveau coronavirus, après avoir enregistré un record national de 474 décès dans les dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé. Avec un total de 5.017 décès causés par le COVID-19, le Brésil a le bilan le plus lourd d'Amérique latine.

Avertissement de la FAO

La pandémie de coronavirus va entraîner une augmentation de la faim et de la pauvreté dans les pays d'Amérique latine, selon un rapport de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) rendu public mardi 28 avril.

 Emplois supprimés dans l'aérien

Dans un secteur du transport aérien en pleine tourmente, la compagnie British Airways prévoit de supprimer jusqu'à 12.000 emplois en raison de l'impact durable du COVID-29 sur son activité, a annoncé sa maison-mère, le groupe IAG.

Également frappée de plein fouet, l'entreprise islandaise Icelandair va se séparer de 2.000 salariés, en particulier des membres d'équipage, des services de maintenance ou des opérations au sol.

Survol de New York

Pour rendre hommage aux personnels soignants et urgentistes, un escadron de l'US Air Force et un autre de l'US Navy ont survolé mardi 28 avril New York et ses environs dans un ciel sans nuages.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...