03/02/2020 21:56
La vice-Première ministre malaisienne Wan Azizah Wan Ismail a annoncé que la Malaisie rapatrierait le 3 février ses ressortissants de la ville chinoise de Wuhan, épicentre de l'épidémie de coronavirus (2019-nCoV).
>>Plusieurs localités vietnamiennes suspendent les activités scolaires 
>>Coronavirus : 362 morts dont un premier hors de Chine

Des agents de santé sont déployés à l'aéroport international de Kuala Lumpur à Sepang pour renforcer les mesures de précaution. Photo : AFP/VNA/CVN

La vice-Première ministre malaisienne Wan Azizah Wan Ismail a déclaré que seuls ceux qui passeraient le contrôle de sortie fixé par le gouvernement chinois à l'aéroport international de Wuhan Tianhe seraient évacués.

Elle a indiqué que 132 personnes, dont 108 Malaisiens et 24 non-ressortissants (conjoints/enfants), s’étaient inscrites auprès de l'ambassade de Malaisie en Chine pour être rapatriés de Wuhan.

Mme Wan Azizah, qui est également présidente du Comité central de gestion des catastrophes, a déclaré qu'un vol d'Air Asia avec un équipage de 12 personnes serait envoyé pour la mission. Le vol emporterait également des fournitures nécessaires telles que des masques, des gants et de la nourriture dans une liste approuvée par le gouvernement chinois.

La mission devrait être accompagnée de 10 fonctionnaires du ministère de la Santé, du ministère des Affaires étrangères et de l’Agence nationale de gestion des catastrophes.

Actuellement, environ 35.000 Malaisiens vivent en Chine, 25.000 à Hong Kong et 2.500 à Pékin.

Dans le cadre des efforts du gouvernement malaisien visant à enrayer la propagation du nouveau coronavirus, le 2 février, la vice-Première ministre Wan Azizah Wan Ismail a appelé les gens à ne pas diffuser de fausses nouvelles sur la nouvelle épidémie de coronavirus (2019-nCoV) qui affecte le monde, y compris la Malaisie.

Elle a déclaré que de fausses nouvelles pourraient créer de l'incertitude quant aux efforts déployés, ce qui conduirait à la panique et aggraverait encore la situation.

Le nCoV, qui est apparue dans la province de Wuhan en Chine, a fait plus de 360 morts, ce dernier bilan prenant en compte le premier décès hors de Chine qui est survenu aux Philippines. Près de 17.300 personnes ont été contaminées en Chine. La Malaisie a signalé huit cas de coronavirus.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Une deuxième rue piétonne à Hanoï La première zone piétonne de Hanoï avait été inaugurée le 1er septembre 2016. Un an après, une autre rue piétonne était inaugurée, la rue Trinh Công Son, du nom du célèbre musicien.