25/08/2020 18:05
La Banque asiatique de développement (BAD) a annoncé mardi 25 août qu’elle avait approuvé un prêt de 125 millions d’USD pour aider le gouvernement philippin à améliorer sa capacité à prévenir et à contrôler la propagation de l’épidémie de COVID-19.
>>La BAD aide les Philippines à régler la crise sanitaire du COVID-19
>>Philippines: la BAD abaisse les prévisions de croissance économique pour 2019
>>Les échanges commerciaux des Philippines augmentent de 5,1% en mai

La BAD aide le DOH à améliorer les services de santé à travers le pays grâce à la modernisation de l’équipement médical et à la formation connexe.
Photo : BAD/CVN

L’institution basée à Manille a déclaré que le projet d’amélioration du système de santé pour traiter et limiter (HEAL) le COVID-19 permettra au Département de la santé (DOH) d’améliorer les services de santé à travers le pays grâce à la modernisation de l’équipement médical et à la formation connexe.

Ce projet contribuera à améliorer l’état de préparation et la résilience des systèmes de santé du pays aux niveaux national et local pour faire face aux menaces actuelles et futures pour la santé publique, a déclaré le vice-président de la BAD, Ahmed Saeed, ajoutant que cela contribuera également aux efforts des Philippines pour mettre en œuvre la couverture sanitaire universelle.

Sakiko Tanaka, spécialiste principal du secteur social de la BAD pour l’Asie du Sud-Est, a fait savoir que le projet aidera le gouvernement à accroître sa capacité à effectuer des tests du COVID-19, à effectuer la surveillance, à prévenir et à contrôler les infections, et à fournir des équipements de soins critiques pour améliorer les résultats du traitement. Selon la BAD, le gouvernement cherche à plus que doubler la capacité quotidienne de tests du COVID-19 à 75.000 d’ici la fin de l’année, contre près de 31.000 au 15 août.

Ce projet complète un prêt de la BAD au DOH, qui a été approuvée le 14 mars pour construire un laboratoire infranational de référence à l’Hôpital général Jose B.Lingad Memorial à San Fernando, au nord de Manille, en opération en mai 2020 avec une capacité quotidienne de 3.000 tests du COVID-19.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".