06/04/2020 23:43
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé lundi 6 avril la préparation de scénarios d’ici au 15 avril pour la deuxième vague d’infections au nouveau coronavirus.
>>COVID-19 : guérison de 95 cas d'infection au Vietnam
>>Coronavirus : Hô Chi Minh-Ville crée 62 postes de contrôle routier

Une visioconférence de la permanence du gouvernement.
Photo : VNA/CVN

Lors d’une visioconférence de la permanence du gouvernement, il a souligné la nécessité de poursuivre la mise en œuvre des directives relatives à la prévention et au contrôle du COVID-19, ainsi que de rester vigilant car une réinfection a été observée dans certaines parties du monde. .

Il a salué l’Armée, le personnel médical et les forces de sécurité publique pour avoir accru leur sens des responsabilités en tant que travailleurs de première ligne dans la lutte, avec comme résultat moins d’infections et plus de cas de rétablissement ces derniers jours.

Le chef du gouvernement a également rendu hommage aux bonnes actions des philanthropes à travers le pays, inspirant ainsi la solidarité pour unir leurs forces contre l’épidémie sous la direction du Parti et la gestion de l’État.

Selon lui, l’épidémie reste à un niveau dangereux et pourrait éclater de nouveau à tout moment, d’où la nécessité pour les ministères, les agences et les localités de continuer à observer plus strictement la directive N°16 du Premier ministre sur la distanciation sociale.

Plus précisément, le dirigeant a ordonné de retrouver les cas F0 et ceux liés à deux foyers à Hanoï et à Hô Chi Minh-Ville, améliorant la prévention et le contrôle dans les lieux de culte, les supermarchés et les zones à haut risque.

Il a demandé de préparer des plans pour les hôpitaux de campagne tandis que le Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19 doit mettre en commun les ressources, améliorer la capacité de soins de santé des localités et utiliser la technologie moderne dans cet effort.

Si la distanciation physique pour empêcher le COVID-19 de se propager dans la communauté est bien menée, il n’y aura pas de pic d’épidémie au Vietnam, a-t-il déclaré.

Les localités touchées par l’épidémie ont été invitées à multiplier les tests pour les résidents locaux et à superviser la prévention et le contrôle dans les établissements de production.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a déclaré que le gouvernement allait publier un système de production de respirateurs, créant ainsi des conditions favorables pour les entreprises dans le domaine.

Il a suggéré de protéger les journalistes travaillant au milieu de l’épidémie, de leur permettre de couvrir plus facilement la vie locale et le travail de prévention dans le pays, ainsi que de renforcer la coopération mondiale dans la lutte contre le COVID-19, de stimuler les activités économiques, y compris l’exportation contrôlée de riz, de masques et des logiciels pour les pays dans le besoin.

Le dirigeant a également proposé de créer un groupe d’experts médicaux pour suivre la situation et faire des suggestions au Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19 et au gouvernement.

Il faudrait prêter une plus grande attention pour aider les Vietnamiens, en particulier les personnes vulnérables, les jeunes et les patients bloqués à l’étranger, à rentrer chez eux, a-t-indiqué, ajoutant que le gouvernement a élaboré un plan pour s’attaquer aux difficultés rencontrées par les pauvres et augmenter les investissements publics.

Bien que le COVID-19 ait entraîné des pertes économiques, il offre également des opportunités. Par conséquent, les organes et les particuliers devraient renouveler les méthodes de travail, développer de nouveaux services, en particulier en utilisant les technologies de l’information pour le développement de l’e-gouvernement et de l’économie numérique, la production et l’exportation de produits de médecine préventive pour les principaux marchés tels que l’Europe et les États-Unis, a-t-il déclaré. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Post-COVID-19 : le delta du Mékong redynamise le tourisme L’Association du tourisme du delta du Mékong a lancé récemment à Cân Tho un programme promotionnel afin de relancer le secteur touristique local, sévèrement frappé par la pandémie de coronavirus.