17/04/2020 16:36
Après avoir être installé à Hô Chi Minh-Ville, un système automatisé fournisant du riz aux pauvres et aux personnes les plus impactées par l'épidémie de COVID-19 a été déployé à Hanoï et certaines autres villes dans l'ensemble du pays.
>>Aider les personnes touchées par le COVID-19 à surmonter les difficultés
>>Les Hanoïens s’entraident face au COVID-19
>>Hô Chi Minh-Ville : Les pauvres ne sont pas laissés pour compte

Une femme devant un  "ATM de riz" implanté dans le quartier de Nghia Tân, arrondissement de Câu Giây, à Hanoï.

À Hanoï, depuis le 12 avril, à la Maison culturelle du quartier de Nghia Tân, arrondissement de Câu Giây, un "ATM de riz" fonctionne de 08h00 à 17h00 chaque jour.

Chaque personne reçoit 3 kilos par jour. Pour prévenir et lutter contre la pandémie, tout le monde porte un masque de protection et se désinfecte les mains avant d’intégrer la file d’attente.

À cause de l’épidémie de COVID-19, Mme Lành, ramasseuse de déchets âgée de 62 ans et domiciliée dans le quartier de Nghia Tân, doit rester chez elle conformément au décret gouvernement sur la distanciation sociale. Elle est venue dès le petit matin à la Maison culturelle du quartier de Nghia Tân,  après avoir été informée par les haut-parleurs de son quartier. "Chaque jour, ma famille de cinq personnes nécessite environ 1,5 kilo de riz. Je suis heureuse de recevoir ces 3 kilos. Je remercie les donateurs", partage Mme Lành.

Les gens font la queue en respectant une distance de deux mètres à Hanoï.

Outre ce "ATM de riz" installé à la Maison culturelle du quartier de Nghia Tân, il y en a un autre dans l'arrondissement de Bac Tu Liêm.
 
Ces "ATM de riz"  sont à l’initiative de Nguyên Manh Hùng, président du conseil d’administration de l'éditeur Thai Hà (Thái Hà Books). Son entreprise a reçu une importante quantité de riz de nombreux donateurs. Il espère que ces machines permettra aux plus nécessiteux de la capitale de surmonter leurs difficultés en cette période difficile.

M. Hùng et d’autres donateurs ont réservé une dizaine de tonnes de riz pour les plus nécessiteux. Selon les prévisions, ces "ATM de riz" devraient fonctionner jusqu’au 30 avril.


Solidarité avec les plus familles
en situation de précarité


Transport de riz destiné aux personnes les plus démunies, à Hanoï.

Le 13 avril à Hô Chi Minh-Ville, Hoàng Tuân Anh, créateur du premier système, a mis en service deux premiers  "ATM de riz"  dans le Comité populaire de la commune de Vinh Lôc B, arrondissement de Binh Chanh, et dans la Maison culturelle du 12e arrondissement.

Ces machines fonctionnent 24 heures sur 24. Environ 4 tonnes de riz seront distribuées quotidiennement.

Le même jour, ce système a été installé dans la ville de Buôn Ma Thuôt, province de Dak Lak (hauts plateaux du Centre) et devrait fonctionner jusqu’au 30 avril. Chaque personne peut recevoir 2 kilos de riz par jour.

D’après Pham Trong Phat, vice-président permanent de l’Union des jeunes du Vietnam pour Dak Lak, de nombreux donateurs ont offert des centaines de kilos de riz, voire plusieurs tonnes, pour ce programme.

À ce jour, de nombreuses villes dont Huê, Dà Nang et Nha Trang au Centre ont mis en place ce genre de machines qui seront en service au moins deux mois.

Texte et photos : Hoàng Phuong/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Sa Pa détient le record de la plus grande vallée de roses au Vietnam La zone touristique Sun World Fansipan Legend  (dans le district de Sa Pa, province de Lào Cai) s’est récemment vue attribuer le record de la plus grande vallée de roses du Vietnam de la part de l’organisation Guinness Vietnam Record.