24/04/2020 12:22
Un grand nombre d’entreprises subit de plein fouet les répercussions du coronavirus. Si le gouvernement a immédiatement mis en place des mesures de soutien en leur faveur, beaucoup d’entre elles ont aussi décidé de réorienter leur stratégie pour affronter la crise.
>>Renforcer le développement de l’industrie de transformation agricole
>>Coronavirus : les entreprises apprécient les mesures de soutien du gouvernement
>>Le COVID-19 impactera des entreprises japonaises à Hô Chi Minh-Ville

80% des entreprises interrogées s’attendent à une forte baisse de leurs chiffres d’affaires cette année. Photo : Hoài Nam/VNA/CVN

Au cours du premier trimestre de 2020, 35.000 entreprises vietnamiennes ont été déclarées en faillite, un chiffre tristement record. Pour la première fois depuis plusieurs décennies, le nombre d’entreprises nouvellement créées est très  nettement inférieur à celui des entreprises en dépôt de bilan. D’après une récente enquête effectuée par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam, 80% des entreprises interrogées s’attendent à une forte baisse de leurs chiffres d’affaires cette année.

Alors, pour contrecarrer les effets de la crise, de nombreuses entreprises s’organisent et redoublent d’initiatives. Le groupe Amaccao en est un bon  exemple. Il détient 21 filiales dont certaines opèrent dans la production d’équipements électriques et de matériels pour la plomberie (vanne d’arrêt, tuyaux…). La fermeture de nombreuses usines en Chine et dans la région ayant rendu difficile l’acheminement de ces types de produits au Vietnam, la direction du groupe a décidé de combler le vide du marché par les produits de ses filiales. Une stratégie qui s’est avérée payante puisque le chiffre d’affaires des filiales concernées a doublé par rapport à 2019. "Les fournisseurs étrangers étant dans l’impossibilité de livrer leurs produits au Vietnam, nous avons décidé de nous substituer à eux. Nous nous sommes équipés de nouvelles chaînes de production. Petit à petit, nous avons conquis la confiance des entreprises et les avons fidélisées. Le retour vers le marché intérieur est la clé de notre réussite", a expliqué Tô Van Nhât, le directeur général du groupe.

Nguyên Dông Ha, directeur marketing de la compagnie générale Vietchem, partage cette stratégie. "Face à la stagnation des exportations, les entreprises doivent se réorganiser et se recentrer sur le marché domestique. Derrière les problèmes, il y a toujours des opportunités. La crise actuelle pousse les entreprises à se remettre en question et à trouver des solutions leur permettant de rebondir". "Les entreprises doivent disposer d’une stratégie pour affronter cette crise. Il Il est important de réduire autant que possible les coûts de production et de profiter des aides financières de l’État de façon à pouvoir continuer de rémunérer les salariés et les garder. Préserver des liens de confiance entre l’employeur et les employés est nécessaire à la relance post-épidémie. Les entreprises doivent aussi recourir au numérique pour optimiser leur production et la commercialisation de leurs produits", selon Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam.

Pour aider les entreprises impactées par le coronavirus à surmonter leurs difficultés, l’État a adopté deux plans de soutien, l’un d’un montant de 250 mille milliards de dongs (10,5 milliards d’USD) et l’autre de 30 mille milliards de dông (1,8 milliard d’USD).

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.