18/03/2020 14:28
D'habitude très animée jusqu'à fort tard dans la nuit, la rue Ta Hiên, au cœur du Vieux quartier de Hanoï, est maintenant très calme. En cause l’épidémie de COVID-19.
>>COVID-19 : les rues de Hanoï désertées
>>Les restaurants désertés à cause du nouveau coronavirus
>>Hanoï: la vie nocturne au coeur de la "rue des Occidentaux"

Les bars et autres lieux de divertissement de la rue Ta Hiên sont fermés jusqu’à fin mars au moins.

Face à la pandémie de coronavirus, le président du Comité populaire municipal, Nguyên Duc Chung, a demandé la fermeture jusqu’à fin mars au moins de tous les sites historiques, bars et salons de karaoké, ainsi que des programmes de chant et de musique en plein air. Les restaurants, quant à eux, peuvent rester ouverts s’ils le souhaitent. Car il faut bien que les touristes mangent….

La rue Ta Hiên, surnommée la "rue des Occidentaux", est réputée pour sa vie nocturne des plus animées. Ses stands de bière pression sur le trottoir proposent toutes sortes de plats tels que cailles et calmars grillés, nem chua (hachis de porc fermenté et couenne), frites, phở xào bò (nouilles de riz à la viande de bœuf sautées)... Tout le monde se retrouve coude-à-coude dans une joyeuse ambiance potache. Et puis, il y aussi des bars de nuit comme les fameux 1900 bar, Hay bar... Mais tout cela, c'était avant le coronavirus.

La décision récente de fermer temporairement les lieux de divertissement est nécessaire, n’en déplaise aux touristes.

Un habitant local a partagé : "Jamais je n'ai vu la rue Ta Hiên aussi calme ! C'est un spectacle rare car la zone est connue sous le nom de +rue qui ne dort jamais+".

Nguyên Phuong Hoa, une jeune hanoïenne, a confié : ''À chaque fois que l'on parle de la +rue des Occidentaux+, on pense immédiatement au carrefour Ta Hiên - Ma Mây - Luong Ngoc Quyên. Ce lieu est aussi surnommé par les Hanoïens le +Paradis de la bière+. C’est étroit, bondé, et pourtant on adore y venir. Mais maintenant, l’ambiance est des plus calmes''.

Bien évidemment, les propriétaires et gérants des lieux concernés respectent scrupuleusement les règlements de la ville. De nombreux magasins affichent même des informations liées à l'épidémie en vietnamien et en anglais.

Tout le monde fait contre mauvaise fortune bon cœur car cette situation, bien évidement, n’est que temporaire. Tout devrait rentrer normalement dans l’ordre dans les semaines à venir.

Diêu Thúy - Hiên Anh/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.