31/01/2020 07:46
Plus de 7.000 passagers, dont environ 6.000 touristes, restaient bloqués jeudi 30 janvier à Civitavecchia, près de Rome, sur un navire de croisière en provenance de Palma de Majorque, même si de premiers examens sur deux cas suspects du nouveau coronavirus "paraissent négatifs", selon le ministère de la Santé.
>>Chine : l'épidémie dépasse l'ampleur du Sras, premières évacuations
>>Angoisse croissante dans le monde, un premier mort à Pékin

Le navire de croisière Costa Smeralda dans le port de Civitavecchia, à 70 km au nord de Rome, le 30 janvier en Italie. Photo : AFP/VNA/CVN

Le médecin de bord du Costa Smeralda, le navire amiral -et l'un des cinq plus grands au monde- de l'armateur Costa Croisières, a signalé tôt jeudi 30 janvier aux autorités portuaires italiennes la présence à bord d'un couple chinois dont l'épouse présentait des symptômes suspects de toux et forte fièvre.

L'unité sanitaire locale (ASL) a envoyé à bord une équipe pour effectuer des prélèvements, a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'ASL. Les échantillons ont été portés à l'hôpital romain Spallanzani, spécialisé dans les maladies infectieuses, pour y être analysés.

"Les premières vérifications paraissent donner des résultats négatifs, mais nous attendons le résultat final du test", a déclaré une source du ministère de la Santé vers 16h00 (15h00 GMT). Selon une source de l'hôpital, un délai de 48 heures est nécessaire pour des résultats définitifs.

Cette annonce rassurante est intervenue au moment où des informations filtraient sur le fait que plus de 1.100 passagers, dont la croisière se termine à Rome, avaient été autorisés à débarquer du Costa Smeralda.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Trà Su : bienvenue dans le paradis vert ! Considérée comme le poumon vert du Sud-Ouest du Vietnam, la forêt de cajeputiers de Trà Su est devenue une destination très prisée des amoureux de la nature. Une excursion mémorable à faire sur une journée.