07/10/2017 23:27
Une délégation du Vietnam, dirigée par l’ambassadeur Vuong Thua Phong, chef de la délégation vietnamienne à l’Union européenne (UE), a participé à la 4e conférence internationale sur l’océan à Malte les 5 et 6 octobre.
>>Le Vietnam est prêt à coopérer avec la communauté internationale pour protéger l’environnement maritime
>>L'UE veut appliquer l'EVFTA dès que possible

La pêche durable est au menu de la discussion sur la préservation et la valorisation des ressources maritimes, les 5 et 6 octobre à Malte.
Photo : Dô Truong/VNA/CVN

La manifestation, coprésidée par la haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de l’Union européenne, Federica Mogherini, et le commissaire chargé de l'environnement, des affaires maritimes et de la pêche de la Commission européenne, Karmenu Vella, a réuni des délégations venues de plus d’une centaine de pays et de nombreuses organisations internationales dont plus de 40 hauts dirigeants venus de plusieurs régions du monde.

Les participants ont concentré leurs discussions sur six questions majeures : empêchement de la pollution marine, élargissement des zones maritimes protégées, consolidation de la sécurité maritime, promotion des initiatives économiques vertes, pêche durable, renforcement des efforts pour faire face aux dérèglement du climat en concordance avec l’accord de Paris sur la lutte contre les changements climatiques et les objectifs du développement durable jusqu’en 2030 de l’ONU.

S’exprimant à cette conférence, la haute représentante pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de l’Union européenne, Federica Mogherini, a envoyé un message appelant les pays dans le monde à élaborer des plans d’actions pour faire face aux défis pour les océans comme pollution due aux déchets plastiques en mer; la gestion et la préservation de l’écosystème marin; la prévention et la lutte contre la criminalité maritime. À cette occasion, l’Union européenne a annoncé une enveloppe d’aide de 550 millions d’euros en faveur de 36 programmes pour des zones maritimes plus sécuritaires et plus propres.

Plus de 9 millions de dollars
pour le recyclage des déchets


Dans le cadre de la conférence, plusieurs pays, organisations internationales, ONG, organisations sociales et entreprises se sont engagées fortement pour réaliser des objectifs, des projets de préservation et d’utilisation durable des mers et des océans. Les États-Unis se sont engagés à consacrer 9,1 millions de dollars pendant quatre ans pour soutenir des projets de recyclage des déchets en Indonésie, aux Philippines, au Sri Lanka et au Vietnam afin que ces pays améliorent leurs compétences dans le processus de traitement des déchets et la réduction des déchets plastiques.

En marge de cet événement, la délégation vietnamienne a eu des contacts avec des dirigeants de l’Union européenne et des délégations internationales pour échanger des informations autour de la ligne, des politiques liées au développement durable du Vietnam. Elle a aussi affirmé les efforts du Vietnam dans l’accélération de la coopération internationale dont la mise en œuvre des recommandations de l’Union européenne sur la lutte contre la pêche illégale, la coordination dans l’intensification de la préservation et de la valorisation des ressources maritimes et océaniques pour contribuer à la garantie de la sécurité et la libre navigation en Mer Orientale.

La première conférence sur les océans a été organisée aux États-Unis à l’initiative de l’ancien secrétaire d’État américain John Kerry. Selon les prévisions, sa 5e édition aura lieu en Indonésie vers 2018.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Les circuits touristiques sur l’île de Ly Son Ly Son, surnommée "l’île des fées", est prisée par les touristes vietnamiens et étrangers pour ses panoramas naturels exceptionnels et ses nombreux vestiges historiques et culturels.