03/05/2019 23:37
Avec un grand nombre de cantines scolaires, le travail visant à garantir la sécurité alimentaire dans les écoles de Hô Chi Minh-Ville est mené en étroite coordination avec les agences interdisciplinaires de gestion.
>>Assurer la sécurité alimentaire dans les écoles
>>Lancement du Mois de la sécurité sanitaire des aliments 

Des repas préparés en toute sécurité.

La surveillance toute particulière des écoles et le rôle des parents sont très importants. Ainsi, les intoxications alimentaires dans les écoles sont de plus en plus réduites.

Collaboration interdisciplinaire

La ville compte actuellement plus de 1.600 cuisines collectives, plus de 300 établissements de services des repas en collectivité et près de 900 cantines scolaires.

Pham Khanh Phong Lan, responsable de la sécurité alimentaire de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré qu’au cours des dernières années, le Service municipal de l'éducation et de la formation et les Comités populaires locaux s'étaient coordonnés pour mettre en œuvre un plan interdisciplinaire visant à garantir la sécurité alimentaire de tous. Ce plan met l'accent sur la diffusion des connaissances en matière de sécurité des aliments, comme l'agencement de la cuisine, le traitement et la conservation des aliments et le traitement des intoxications alimentaires. Dans le même temps, l’inspection et la post-inspection ont été renforcées.

D'ailleurs, l’amélioration de la qualité des aliments est primordiale. Dans les écoles, les aliments doivent répondre aux certifications HACCP, ISO, VietGAP et GlobalGAP. Six arrondissements de la mégapole (3, 5, 8, 11, Tân Binh et Binh Thanh) sont pionniers dans ce domaine. Une initiative qui sera mise en œuvre à l’avenir pour les localités restantes. En particulier, pour les écoles qui utilisent des services de prêt à cuisiner, il est nécessaire de veiller au respect du processus de transport des denrées alimentaires. Les véhicules de transport de la nourriture devront répondre aux normes de sécurité et d’hygiène alimentaires. Les élèves devront manger au plus tard 2 heures après la fin de cuisson des aliments.

Selon Bùi Thi Diêm Thu, directrice adjointe du Service municipal de l'éducation et de la formation, le Service a exhorté différentes unités et établissements d'enseignement à n'utiliser que des aliments provenant d'établissements certifiés, et à organiser des tests afin de vérifier l’origine des matières premières et des produits transformés des cantines. En outre, le SEF réalise régulièrement des inspections de manière inattendue dans les écoles.

Rôle important des parents

En ce qui concerne la sécurité alimentaire à l’école, le SEF encourage les écoles à se coordonner avec les représentants des parents d’élèves pour tout ce qui concerne les repas en cantine scolaire. Selon Nguyên Van Hùng, recteur de l'école primaire Mê Linh du 3e arrondissement, ce dernier est un des pionniers dans l’utilisation d’aliments dans la chaîne d'approvisionnement alimentaire sûre de la ville. Pour que les parents soient rassurés, l'école les encourage à participer à la vérification de la qualité des denrées alimentaires avec les responsables de l’école.

Hoàng Kim Tuyêt, membre du conseil représentatif des parents de l'école primaire Bùi Van Moi (9e arrondissement), explique lors de la réunion des parents de début d’année scolaire, leur rôle dans la surveillance et le contrôle de la sécurité alimentaire. On y discute alimentation responsable et on y élit des parents prêts à participer à ce processus de chaîne alimentaire sûre.

La rectrice-adjointe de l'école primaire Lê Quy Dôn conserve des échantillons alimentaires du jour.

Par exemple, l’école primaire Phuoc Binh (9e arrondissement), dispose de 7 membres du conseil représentatif des parents qui participent alternativement au contrôle du processus de traitement et conservation des échantillons ainsi qu’à l'organisation des repas des élèves à l'école.

Lê Thành Dung, recteur de l'école primaire Lê Quy Dôn (arrondissement de Binh Tân) a déclaré que l'école publiait la liste des entreprises fournissant de la nourriture à l'école via un tableau électronique ainsi que sur le site Internet de l’établissement. D'autre part, en plus d'assurer la sécurité en matière d'hygiène lors des repas en demi-pension, l'école encourage régulièrement les parents et les élèves à mettre à jour leurs connaissances sur la sécurité alimentaire et la prévention des maladies relatives aux intoxications alimentaires.

Pour assurer la sécurité des aliments dans les écoles, Pham Khanh Phong Lan a souligné que parallèlement à la gestion et à l'inspection des unités fonctionnelles, le rôle d'auto-surveillance de l'école est également important. D'autre part, il est indispensable de coordonner l'ensemble de la société, en particulier les parents, pour contrôler la qualité des repas de leurs enfants à l'école et en dehors.

Texte et photos: Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hidden Gem ou le lieu de rencontre des écologistes

Du 27 avril jusqu’au 2 septembre, le Parc culturel de Dâm Sen, connu pour ses divertissements, ouvre ses portes tous les soirs de la semaine avec son thème "Dâm Sen by night" (Dâm Sen dans la nuit).