22/01/2022 17:16
La cérémonie de signature du Règlement de coordination pour la protection de la sécurité nationale, de l’assurance sociale, de la lutte contre la criminalité dans l'assurance sociale, l'assurance maladie et l'assurance chômage entre la Sécurité sociale du Vietnam et le ministère de la Police, a eu lieu vendredi 21 janvier à Hanoï.
>>Plus de 12,32 millions de travailleurs touchés par le COVID-19 ont perçu des allocations
>>L'application VssID reçoit le prix de l'Association de la sécurité sociale de l'ASEAN
>>L’Assurance sociale au Vietnam se modernise via la numérisation

Cérémonie de signature du Règlement de coordination entre la Sécurité sociale du Vietnam et le ministère de la Police, le 21 janvier à Hanoï.
Photo : BHXH/CVN

"Les affaires criminelles sont en hausse, y compris celles liées au détournement de fonds de l’Assurance sociale, de l'Assurance maladie et de l'Assurance chômage". C'est ce qu’a déclaré le général de division Nguyên Duy Ngoc, vice-ministre vietnamien de la Police.

D’après lui, en raison du lourd impact de l'épidémie de COVID-19, il est prévu que de nombreuses entreprises cessent leurs activités, ce qui aura pour conséquence une baisse des paiements de l'Assurance sociale, l'Assurance maladie et l'Assurance chômage, sans oublier les nombreux problèmes qui se posent dans la résolution des prestations d'assurance sociale et d'assurance maladie en faveur des travailleurs. L'occupation illégale des fonds d'Assurance sociale, d’Assurance maladie et d’Assurance-chômage, y a également abordé.

Nécessité d'une mise en application des politiques

"La signature du Règlement de coordination entre ces deux organismes devrait créer un mécanisme et un corridor importants dans la coopération bilatérale pour toutes les domaines", souligne le général de division Nguyên Duy Ngoc.

Le contexte sanitaire du COVID-19 est encore compliqué. Photo : VNA/CVN

Suite à ce règlement, le ministère de la Police et de la Sécurité sociale du Vietnam devraient coopérer pour échanger et fournir des informations et des documents liés à la sécurité, en fonction des tâches et des pouvoirs du ministère de la Police et la Sécurité sociale du Vietnam ; assurer la sécurité politique domestique, la sécurité du réseau informatique et les secrets d'État dans des organismes relevant de la Sécurité sociale du Vietnam, à côté de créer une base de données nationale sur l'Assurance sociale et la population.

Ce règlement demande également la mise en application des politiques concernant l'Assurance sociale, l'Assurance maladie et l'Assurance-chômage en faveur des cadres, des soldats, des policiers, des personnes travaillant dans le cadre de contrats de travail et leurs proches, sans oublier prévenir et lutter contre les crimes et des violations de la Loi.

Pour sa part, le directeur général de la Sécurité sociale du Vietnam, Nguyên Thê Manh, a déclaré que la connexion et le partage des données avec la base de données nationale sur la population permet de favoriser la mise en œuvre des activités professionnelles de la Sécurité sociale du Vietnam. Il s’agit de faciliter des procédures et de réduire nettement les délais pour les participants de la Sécurité sociale du Vietnam.


Une bonne coopération

Au cours des cinq dernières années, le ministère de la Police et de l'Assurance sociale au Vietnam ont contrôlé près de 6.000 établissements de travail et de santé, contribuant à prévenir, découvrir et empêcher des violations, des fraudes dans la mise en œuvre de l’Assurance sociale, l’Assurance maladie et l'Assurance-chômage.

Jusqu'à présent, la Sécurité sociale vietnamienne a coopéré avec le ministère de la Police pour partager environ 33 millions d'informations citoyennes, qui sont inscrites dans la base de données nationale. L’objectif est de contribuer à créer un gouvernement, une économie et une société numériques.

Câm Sa/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
"Roi des sandales en caoutchouc" : de la légende à la marque

Hanoï lance 28 circuits touristiques au service des participants aux SEA Games 31 Des agences de voyages de Hanoï : Hanoitourist, Vietfoot Travel 5 tour, LUX Travel, VI Travel, Vietravel ont lancé 28 circuits touristiques pour les délégations sportives et les invités participant aux 31es Jeux d'Asie du Sud-Est (SEA Games 31).