13/04/2020 11:39
Mardi 14 avril, le Vietnam présidera un Sommet de l’ASEAN et un Sommet de l’ASEAN+3 (ASEAN, Chine, Japon, République de Corée) sur la pandémie de coronavirus. Les participants de ces Sommets spéciaux discuteront des mesures pour renforcer leur coopération face au COVID-19 tout en assurant le développement dynamique et durable de la région sur le long terme.
>>Le président sud-coréen participera à la visioconférence de l'ASEAN+3
>>Le PM thaïlandais participera au sommet en ligne de l’ASEAN+3 sur le COVID-19

À cette occasion, le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a publié un article intitulé Coopération de l’ASEAN pour vaincre le COVID-19 : La solidarité fait la force.

Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh. Photo : VNA/CVN

Dans son article, Pham Binh Minh a souligné que lutter contre la pandémie était une responsabilité commune des nations, des gouvernements, des mécanismes régionaux et mondiaux. En Asie du Sud-Est et dans le monde, les gouvernements et les peuples poursuivaient des mesures rigoureuses pour combattre cet ennemi commun. Les membres de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) s’étaient entraidés et avaient assisté au mieux de leurs capacités les citoyens de l’ASEAN dans leur pays. Selon le vice-Premier ministre Pham Binh Minh, cela montre que la solidarité et, plus généralement, la coopération internationale, sont des éléments indispensables. "Ayant un rôle central dans la région, l’ASEAN est la maison commune dont les membres joignent leurs efforts afin de vaincre la pandémie", a-t-il déclaré, ajoutant qu’en ce moment difficile, l’ASEAN devait mettre en valeur ses traditions précieuses et servir de point d’appui pour ses membres. 

En tant que président de l’ASEAN en 2020, le Vietnam promeut le thème “Cohésif et Réactif” afin d’accélérer l’édification de la Communauté de l’ASEAN et de développer le rôle du bloc régional dans un monde en pleine mutation, a indiqué le vice-Premier ministre, avant d’affirmer la réponse rapide du Vietnam et de l’ASEAN à la pandémie, ainsi que leur capacité de coordination des politiques et des actions. Il a ensuite rappelé la Déclaration du président de l’ASEAN sur la réaction commune de l’Association au COVID-19, publiée vendredi 14 février et suivie des conférences ministérielles sur la santé, l’économie, la défense..., qui visaient à assurer une coordination synchrone dans la lutte contre l’épidémie.

En Asie du Sud-Est et dans le monde, les gouvernements et les peuples poursuivent des mesures rigoureuses pour combattre cet ennemi commun.
Photo :VNA/CVN

Le chef de la diplomatie vietnamienne a également insisté sur les réunions de l’ASEAN avec des partenaires comme la Chine, l’Union européenne (UE), les États-Unis, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui avaient pour objet de partager des expériences face au coronavirus. "La santé des habitants et des économies de l’ASEAN a des liens étroits avec celle de l’Asie de l’Est et du monde", a affirmé Pham Binh Minh, soulignant que les pays régionaux avaient fait des efforts inlassables dans la lutte contre l’épidémie et en avaient tiré des enseignements précieux et partageables.

S’agissant des prochains Sommets spéciaux sur le COVID-19, Pham Binh Minh a suggéré à l’ASEAN et aux partenaires de mobiliser rapidement les ressources communes, notamment les réserves de matériel médical communes de la région, pour répondre aux situations d’urgence; de créer un fonds de coopération face au COVID-19 sur la base des ressources disponibles et des assistances des partenaires tels que l’ONU et l’OMS. Il est également nécessaire d’améliorer l’efficacité de la coordination des politiques et actions, de se concentrer sur l’élaboration d’un processus de réaction commune de l’ASEAN en cas d’épidémies, d’organiser un exercice de simulation en ligne sur la lutte contre le coronavirus. Le vice-Premier ministre vietnamien a en outre souligné que la lutte contre la pandémie devait être menée parallèlement à la lutte contre la récession économique et l’instabilité sociale. "Les habitants doivent occuper la place centrale. Aucun pays n’est laissé seul à combattre l’épidémie et personne n’est laissé pour compte", a-t-il déclaré.
        
Pham Binh Minh a par ailleurs insisté sur la nécessité d’élaborer des stratégies pour vaincre rapidement l’épidémie en permettant aux pays de retrouver dans les meilleurs délais leur vie socio-économique normale. Il a également souligné l’importance de la poursuite des valeurs communes sur la libéralisation du commerce, la création des conditions propices aux investissements, afin d’éviter l’interruption des chaînes d’approvisionnement, et de normaliser rapidement les échanges commerciaux et les déplacements transfrontaliers une fois l’épidémie contrôlée. "Plus que jamais, nous connaissons l’importance de la pensée et de l’action au niveau de Communauté", a déclaré Pham Binh Minh, indiquant que les efforts déployés ces trois derniers mois par le Vietnam en tant que président de l’ASEAN avaient illustré l’esprit "cohésif et réactif". "Avec la solidarité entre les pays membres de l’ASEAN, le soutien et la coopération étroite des partenaires, le Vietnam est convaincu que l’ASEAN, la région et le monde surmonteront le défi causé par la pandémie de coronavirus", a-t-il conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Faire de Mui Né une destination de premier rang en Asie-Pacifique d’ici 2030 Se concentrer sur l'amélioration du système d'infrastructures et l'attraction des investisseurs pour faire du site touristique national de Mui Né en une destination de premier rang en Asie-Pacifique d'ici 2030. Tel est l'une des objectifs importants du projet d’"Orientation du développement touristique dans la province centrale de Binh Thuân d’ici 2025 et vision 2030".