16/10/2018 08:45
Un accord de coopération pour mettre en oeuvre un programme de transplantation hépatique aux niveaux régional et international a été signé le 16 octobre à Huê (province de Thua Thiên-Huê, Centre) entre l’Hôpital central de Huê et le Centre médical sud-coréen ASAN.

>>Coopération entre l’Hôpital national de Séoul et les hôpitaux vietnamiens
>>République de Corée - Vietnam : Asan et Ninh Binh unies par un accord
>>Un hôpital sud-coréen offre des soins médicaux aux pauvres à Hung Yên

 

Signature de l’accord de coopération entre l’Hôpital central de Huê et le Centre médical sud-coréen ASAN, le 16 octobre à Huê.

Selon cet accord, le Centre médical ASAN s'engage à créer des conditions favorables permettant à l’Hôpital central de Huê de former des ressources humaines de haute qualité, à envoyer ses spécialistes au Vietnam pour partager les expériences en matière de consultation, de traitement et de greffe de foie, et fournir des consultations à distance en cas nécessaires.

La signature avec la présence du Professeur-Docteur Pham Nhu Hiêp, directeur de l’Hôpital central de Huê, et des responsables du Centre médical ASAN
, Choi Ki-dong et Kim Dong-kwan, est considérée comme un jalon important dans la coopération entre les deux établissements pour aider l’Hôpital central de Huê à devenir un centre médical spécialisé dans la transplantation d’organes aux normes régionales et internationales.

Les deux parties s'engagent aussi à collaborer dans plusieurs programmes de transplantation hépatique de niveau international et organiser des conférences et colloques ad hoc en vue de partager leurs expériences dans les activités professionnelles.

 

Une transplantation hépatique réalisée à l'hôpital de l'Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville à l'aide des experts de l'ASAN.


Le Centre médical ASAN, avec son hôpital central ASAN, a été créé en 1989. Il a réalisé des transplantations de foies pour adultes avec donneurs vivants en 1999, des transplantations hépatiques combinées avec donneurs vivants en 2000, et des greffes de foies avec donneurs vivants pour adultes incompatibles en 2003. Il a enregistré le plus grand nombre de greffes hépatiques au monde en 2012 avec 379 cas et ce chiffre est passé à 468 en 2017.

Outre l’Hôpital central de Huê, le Centre médical ASAN coopère dans ce domaine avec d’autres hôpitaux vietnamiens tels que les hôpitaux Cho Rây à Hô Chi Minh-Ville, l’Hôpital d’oncologie de Hô Chi Minh-Ville et l’Hôpital Bach Mai à Hanoï.

Texte et photos: Linh Thao - Công Hâu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville