19/04/2018 15:17
Le vice-président du Comité populaire de la ville de Cân Tho, Dào Anh Dung, a travaillé mercredi 18 avril avec une délégation de l'Agence française de développement (AFD) sur le projet "Quai de la rivière de Cân Tho en réponse au changement climatique".
Lors de la séance de travail, Nguyên Thuy Anh, responsable du pôle développement rural à l'AFD Vietnam, a souligné que Cân Tho devait avoir un plan pour choisir les consultants du projet en 2018.

Vue partielle du projet "Quai de la rivière de Cân Tho en réponse au changement climatique".  Photo : AFD/CVN

Le vice-président du Comité populaire municipal Dào Anh Dung a souhaité que l'AFD aide sa ville à accélérer le processus d'assistance et d'indemnisation pour le relogement en avril.

De son côté, Fahide Si Tahar, représentant de l'AFD, a indiqué que Cân Tho devait envoyer en avril à son agence des rapports sur le relogement réalisés par une société indépendante de conseil. Après avoir reçu ces rapports, l'AFD mobilisera ses spécialistes pour les étudier et donner leurs avis, a-t-il affirmé.

Le projet "Quai de la rivière de Cân Tho en réponse au changement climatique" s'étend sur une longueur de 5.160 mètres. Il nécessite un investissement de près de 811 milliards de dongs, soit l'équivalent de 33,8 millions d'euros, dont 19,2 millions d'euros provenant des prêts de l'AFD, 300.000 euros d'aide non remboursable de l'AFD, et le solde du fonds de contrepartie de Cân Tho.

Actuellement, le fonds de contrepartie pour ce projet devrait s'élever à 658,9 milliards de dongs (environ 27,4 millions d'euros), en raison de l'augmentation des indemnisations et des aides pour le relogement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.