27/07/2020 17:36
La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement s'apprête à annoncer lundi 27 juillet de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions de la Convention à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron.
Le président Emmanuel Macron s'adresse aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat, le 29 juin 2020 à l'Élysée, à Paris.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Cette 5e réunion du Conseil de défense écologique (à 10h30 à l'Élysée) abordera notamment les premières mesures issues de la Convention Citoyenne pour le Climat, la lutte contre l'artificialisation des sols et la création de nouvelles aires protégées", a fait savoir dimanche l'Élysée dans un communiqué.

Les 150 citoyens de la Convention ont proposé 149 mesures dans l'objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France, dont 146 ont été retenues par le Président Emmanuel Macron, sur des sujets très variés, du logement à l'alimentation, en passant par l'artificialisation des sols ou les transports.

Dans une tribune publiée dimanche 26 juillet par Ouest France, le Premier ministre Jean Castex s'est fait le défenseur d'"une écologie de terrain" fondée sur le dialogue à l'échelon d'un territoire, qu'il oppose à une écologie "moralisatrice, voire sectaire". Et il a promis de faire suivre la Convention citoyenne sur le climat "par des mesures concrètes et ambitieuses".
 
Citoyens associés 

Parmi ces mesures qui peuvent être adoptées par décret et qui sont donc les plus rapides à mettre en oeuvre pourrait figurer, selon le JDD, la limitation à 30 km/h dans les agglomérations ou l'augmentation du bonus écologique pour les véhicules qui émettent peu de CO2.

La gouvernement devrait ensuite présenter un projet de loi pour d'autres mesures à la fin de l'été, "c'est-à-dire au tournant septembre-octobre", afin que "le texte puisse être examiné en séance au début de l'année 2021", a précisé Marc Fesneau, ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et de la Participation citoyenne.

"Tout le travail va être un travail d'élaboration sur les différents types de mesures: celles d'ordre règlementaire sur lesquelles on va faire quelques annonces la semaine prochaine, et sur le processus législatif qui va prendre un petit peu de temps", avait fait savoir la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili le 20 juillet à la sortie d'une rencontre entre des représentants des 150 et le Premier ministre Jean Castex.

Les citoyens vont être associés à ce processus, avec une première réunion mercredi 29 juillet avec Barbara Pompili et le ministre de l'Économie Bruno Le Maire. 

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.