18/10/2018 23:20
Le ministre malaisien des Transports, Anthony Loke, a déclaré le 17 octobre que les autorités douanières resserreraient les contrôles dans les voies VIP de tous les aéroports du pays afin de lutter contre les activités de contrebande parmi cette catégorie de passagers.

>>Malaysia Airlines : le FBI aide, les recherches continuent
>>Singapour et la Malaisie négocient d’un projet commun de train à grande vitesse

 

Aéroport international de Kuala Lumpur. Photo: AFP/VNA/CVN


S’exprimant à la Chambre des représentants, M. Loke a noté que le système de contrôle actuel aux voies VIP présentait de nombreuses failles avec l’absence d'agents des douanes et du Département malaisien de l'immigration. Dans les temps à venir, les aéroports malaisiens placeront des personnes à ces postes pour effectuer les travaux d'inspection. Il n'y aura aucune exception et les agents de sécurité vérifieront chaque passager.

Cette déclaration du ministre malaisien des Transports a été faite dans le contexte de rumeurs selon lesquelles un employé du Bureau de l'ancien Premier ministre Najib Razak utilisé les voies VIP pour apporter lui-même 49 millions de ringgits (environ 11,8 million de dollars). Selon la loi malaisienne, toute personne transportant plus de 41.000 ringgits doit se déclarer au Département des douanes.

L'ancien dirigeant du Département de l'immigration à l'aéroport international de Kuala Lumpur, Shahul Hamid Abdul Rahim, a informé que la situation où des officiels et VIP utilisent les voies réservées aux personnalités pour porter illégalement de l'argent en Malaisie était très populaire.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.