02/10/2020 23:35
Le Comité populaire de Hanoï, en collaboration avec le bureau de l’UNESCO au Vietnam, a organisé le 2 octobre un colloque de haut niveau intitulé "Consultation sur l’initiative : Hanoï - ville créative".
>>L'UNESCO veut aider Hanoï à devenir la capitale créative de l'Asie
>>Hanoï appelée à valoriser sa créativité
>>Hanoï intègre le Réseau des villes créatives de l'UNESCO

Programme "Nuit sacrée" au Prison Hoa Lo, fameux site touristique de Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le colloque de haut niveau intitulé "Consultation sur l’initiative : Hanoï - ville créative" a vu la présence du secrétaire du Comité municipal du Parti, Vuong Dinh Huê ; du vice-ministre des Affaires étrangères et président du Comité national de l'UNESCO, Lê Hoài Trung ; du vice-ministre des Sciences et Technologies, Bùi Thê Duy ; du représentant en chef de l’UNESCO au Vietnam, Michael Croft et d’ambassadeurs, représentants d’autres ministères et organisations internationales au Vietnam.

Le titre de "ville créative" de design de Hanoï et ses nouvelles orientations pour le développement de la ville ont attiré une grande attention de la communauté internationale.

Hanoï concrétisera ses engagements via des programmes et un plan d’action à long terme sur la vision et la connexion des politiques, contribuant à l’édification une ville créative, a déclaré Vuong Dinh Huê.

Il s’agit d’une bonne occasion pour Hanoï de promouvoir son image pour devenir un centre créatif de la région, a-t-il ajouté.

Michael Croft a estimé qu’après avoir rejoint le Réseau des villes créatives de l’UNESCO, Hanoï pourrait élargir la coopération et les échanges avec d’autres villes créatives de design telles que Séoul (République de Corée), Singapour, Kobe (Japon), Shanghai (Chine), Bandung (Indonésie), Helsinki (Suède), Montréal (Canada), Berlin (Allemagne) et Turin (Italie).

Parmi les perspectives offertes par le Réseau,  la coopération décentralisée est la plus importante pour Hanoï, a-t-il souligné.

Le 30 octobre 2019, Hanoï a été désignée par l’UNESCO "ville de design" parmi les 66 "villes créatives" sélectionnées. En plus du design, le Réseau des villes créatives de l’UNESCO couvre six autres domaines créatifs (artisanat et arts populaires, arts numériques, cinéma, gastronomie, littérature et musique).

Les autorités municipales ont mis en place plusieurs projets pour promouvoir la créativité comme les espaces piétonniers autour du lac Hoàn Kiêm, le centre artistique contemporain Heritage Space, le quartier des fresques de Phùng Hung. Le programme "Les quintessences des villages de métiers"  permet de valoriser les métiers artisanaux traditionnels et le savoir-faire contemporain.

Le village de la céramique de Bat Tràng a été sélectionné pour participer au programme "Les quintessences des villages de métiers". Les ateliers des céramistes ont été ouverts au public et un espace a été réservé à des rencontres entre des artistes et des étudiants des beaux- arts. Ce programme de rencontre entre les artisans et le public devrait être multiplié dans les autres villages de métiers.

En rejoignant le Réseau des villes créatives de l’UNESCO, Hanoï s’engage à promouvoir l’innovation et les industries culturelles, à développer l’accès et la participation à la vie culturelle, et à intégrer la culture dans les plans de développement urbain.

Le Réseau des villes créatives de l'UNESCO a été créé en 2004 et se compose désormais de 246 villes.

Le réseau couvre sept domaines créatifs : artisanat et arts populaires, arts numériques, cinéma, design, gastronomie, littérature, et musique.

Le Réseau des villes créatives constitue un partenaire privilégié de l’UNESCO, aussi bien comme plateforme de réflexion sur le rôle de la créativité en tant que levier de développement durable, que de laboratoire d’action et d’innovation, notamment pour la mise en œuvre du programme de développement durable à l’horizon 2030.

Les villes membres sont issues de tous les continents et toutes les régions, et s’inscrivent dans des contextes socio-économiques et démographiques divers. Tous les membres poursuivent une mission commune : placer la créativité et l’économie créative au cœur de leurs plans de développement urbain en faveur de villes sûres, résilientes, ouvertes à tous et durables, en cohérence avec le Programme des Nations Unies de développement durable à l’horizon 2030.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.