20/03/2021 22:48
En 2021, les districts de Go Công Dông et Tân Phu Dông de la province de Tiên Giang, au Sud, s'efforcent d'étendre les bassins d'aquaculture pour atteindre plus de 10.500 ha, principalement de crevettes géantes tigrées et de crevettes à pattes blanches. 
>>Les exportations des produits aquatiques en hausse 
>>Une crevetticulture en plein essor dans le delta du Mékong

Zone de crevetticulture à Go Công, province de Tiên Giang (Sud).
Photo : Minh Tri/VNA/CVN

Le reste  de la zone d'aquaculture concernera d'autres espèces de valeur tels que le crabe, le bar... avec une production plus de 50.000 tonnes pour la consommation intérieure et l'exportation.

En vue d'une production  adaptée au changement climatique, le district côtier de Go Công Dông se concentre sur la formation de zones aquacoles spécialisées, la diversification des espèces aquacoles et l’application des technologies dans l'aquaculture. Concrètement, il a créé une zone d'élevage de bivalves, principalement de palourdes, d'arca sanguinolente sur plus de 2.000 ha, associée au développement de l'écotourisme marin, créant des emplois pour les travailleurs de la mer.

En 2020, les districts de Go Công Dông et Tân Phu Dông ont produit plus de 460.000 tonnes de produits aquacoles, dont plus de 16.000 tonnes de palourdes.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.