23/03/2019 18:57
Comment faire de Hô Chi Minh-Ville une ville intelligente et créative ? Cette question a réunit autorités et scientifiques de Hô Chi Minh-Ville lors d'un séminaire tenu le 20 mars pour la recherche et l'application de l'intelligence artificielle (IA) à HCM-Ville pour la période 2019-2025.
>>Focus sur l'intelligence artificielle et les dispositifs intelligents

Panorama du séminaire sur la recherche et l'application de l’IA à Hô Chi Minh Ville pour la période 2019 - 2025.

Organisé par le Comité populaire de la ville. Le séminaire a vu la présence de Nguyên Thiên Nhân, membre du Politburo, secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, et de nombreux experts, scientifiques et entreprises du secteur de l'IA.

Premier événement dans la série de séminaires visant à élaborer le projet "Construire un écosystème d'intelligence artificielle à Hô Chi Minh Ville pour la période 2019-2025", ledit séminaire prend le relais du projet "Faire de Hô Chi Minh-Ville une ville intelligente dans la période 2017-2020, avec vision à l'horizon 2025", ainsi que celui de "Construire une ville créative".

Selon le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thanh Phong, depuis 2017, la ville a intégré certains secteurs de l’IA dans le projet "Faire de Hô Chi Minh-Ville une ville intelligente". Cette action est considérée comme un point d’appui pour mettre en œuvre la révolution industrielle 4.0 dans la région et une base pour que la ville déploie avec succès son projet de ville intelligente.

Cependant, l'application de l’IA dans la production et la vie demeure assez lente, a remarqué Nguyên Thanh Phong. Il existe des retards par rapport à d’autres villes du monde à cause du manque d'experts, de scientifiques et de planificateurs. En particulier, la cohésion, l’interaction entre l’État, les entreprises, les scientifiques et les investisseurs financiers dans la révolution industrielle 4.0 est encore sous-développée, ce qui freine la recherche et l’application de l'IA. La ville souhaite que les experts présentent un plan d'action pour résoudre les difficultés et développer ce secteur.

Mettre en place un écosystème spécifique

Au cours du séminaire, les experts ont discuté des tendances de développement, des capacités de recherche et d'application de l’IA, des préparatifs de la ville, avec des mécanismes et politiques visant à promouvoir le développement d’écosystèmes de l’IA. En plus, le partage de nombreuses activités de recherche et d'applications dans ce domaine a donné des résultats positifs avec des applications spécifiques pour la gestion de l'état, la surveillance, l'identification des personnes via la vidéo, la gestion du trafic routier...

Nguyên Thiên Nhân (premier à droite) échange avec des experts et des scientifiques lors du séminaire.

Le professeur agrégé Vu Hai Quân, directeur adjoint, chef du Laboratoire d’IA de l'Université nationale de Hô Chi Minh Ville, a déclaré que tous les grandes puissances du monde s'intéressent à l'IA, car les pays qui prendront la tête sur l’IA seront en tête sur d’autres secteurs.

Par conséquent, la ville doit se préoccuper du développement de l’IA, avec comme objectif de faire de Hô Chi Minh-Ville le centre de données de l’Asie du Sud-Est. Pour atteindre cet objectif, il faut avoir des activités d’IA et mettre en place un écosystème spécifique. La ville doit appliquer de nombreuses solutions basées sur trois points clés: la recherche et la formation, la maîtrise de la technologie, l’innovation - la créativité́ et les start-ups.

Le professeur-docteur Hô Tu Bao (Institut d’études avancées en mathématiques) a proposé de mettre l’accent sur la construction des infrastructures numériques à Hô Chi Minh-Ville, en plus des infrastructures physiques. Pour un développement à long terme, il est nécessaire de développer les infrastructures numériques et de disposer d’ordinateurs qui peuvent connecter des données. Dans le même temps, il faut attacher de l'importance aux ressources humaines. Parallèlement, nous devons ajuster le programme de formation de l'IA dans les écoles et remplacer les schémas démodés.

Pour conclure, le secrétaire du Comité du Parti à Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thiên Nhân, a dit que la bonne nouvelle partagée par les experts, les scientifiques dans ce séminaire était qu’il existe des universités qui font des recherches et appliquent l’IA depuis longtemps, comme l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville et établissements affiliés, des entreprises. Ainsi, la ville a de bonnes bases dans ce domaine.

Selon M. Thiên Nhân, "si nous sommes déterminés, tout est possible. Cependant, pour mettre en œuvre les applications de l’IA, il faut la participation de plusieurs parties. Il doit s'agir d'une combinaison interdisciplinaire de chercheurs, d’utilisateurs et de sponsors. Il est donc nécessaire de construire un écosystème d’IA. Actuellement, les conditions socio-économiques de Hô Chi Minh-Ville sont très favorables pour le bâtir".

Nguyên Thiên Nhân a souhaité que le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville devait se coordonner avec les divisions pour créer une base de données des unités, des individus qui peuvent participer au projet "Construction d’un écosystème d’IA". Il faut créer un conseil afin de gérer le programme de coopération en matière de recherche sur l’IA à Hô Chi Minh Ville.

Fin mars 2019, ce conseil sera créé pour bien effectuer les travaux, identifier rapidement les programmes clés au cours des deux prochaines années, avoir un programme de formation des ressources humaines basé sur le modèle dit d’"université partagée".

Texte et photos: Quang Châu/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Entre le Vietnam et la France, une relation toujours plus florissante

Le carnaval de Ha Long 2019 va se dérouler en salle Au lieu de magnifiques défilés dans les rues comme les années précédentes, le carnaval de Ha Long 2019 se déroulera en salle, au FLC Ha Long Ecotourisme Resort.