30/03/2021 10:36
L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, s’est inquiété lundi 29 mars à New York de la situation humanitaire "extrêmement désespérée" en Syrie, qui est aggravée par les difficultés économiques et la pandémie de COVID-19.

>>ONU : le Vietnam affirme son rôle au Conseil de sécurité
>>Conseil de sécurité : les priorités du Vietnam durant sa prochaine présidence
 

Séance virtuelle de haut niveau du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation humanitaire en Syrie.
Photo : VNA/CVN


S’exprimant lors d’une d’une séance virtuelle de haut niveau du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation humanitaire en Syrie, l’ambassadeur Dang Dinh Quy a jugé important de maintenir un accès humanitaire sûr, sans entrave et durable.

Il a exhorté les parties et l’ONU à renforcer leur coordination pour assurer la livraison rapide des secours humanitaires.

Le diplomate vietnamien a estimé que l’aide humanitaire ne suffira jamais et qu’il faut une "porte de sortie", à savoir une solution à long terme et durable à cette crise prolongée.

Le seul moyen d’y parvenir est de trouver une solution politique, et le seul moyen de parvenir à cette solution tant attendue exige l’unité de la communauté internationale et le respect du droit international, a-t-il conclu.

Mark Lowcock, secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU et Henrietta Fore, directrice exécutive du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) ont présenté la situation humanitaire dans ce pays.

Le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires a fait état de besoins plus importants que jamais, une assistance humanitaire étant désormais nécessaire pour 13,4 millions de personnes, soit 20% de plus que l’an dernier.

Dans ce contexte aggravé par la crise économique et la pandémie de COVID-19, plus de 12 millions de personnes n’ont plus un accès fiable à la nourriture, a-t-il alerté.

La directrice exécutive de l’UNICEF a indiqué que 12.000 enfants, probablement beaucoup plus, ont été tués et blessés par une violence odieuse depuis de début des combats, ajoutant que près de 90% des enfants ont besoin d’une assistance humanitaire.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.