26/03/2020 09:19
La star irlandaise des arts martiaux mixtes Conor McGregor a annoncé mercredi 25 mars sur Twitter faire don d'un million d'euros pour acheter du matériel de protection au personnel soignant de son pays qui lutte contre la pandémie de coronavirus.
>>McGregor, star des arts martiaux mixtes, annonce qu'il prend sa retraite

L'Irlandais Conor McGregor, vedette des arts martiaux mixtes, lors de la 62e cérémonie des Grammy Awards le 26 janvier à Los Angeles.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Aujourd'hui j'achète, pour un montant d'un million d'euros, des équipements de protection personnelle qui seront distribués dans tous les hôpitaux de la région de Leinster engagés dans le combat", a indiqué l'Irlandais sur le réseau social. Ladite région est "la plus affectée" par la maladie, a expliqué McGregor.

Sa publication est une réponse à la lettre qu'il a reçue du ministre des Finances, dans laquelle Paschal Donohoe l'enjoignait à convaincre ses 7,9 millions de followers de pratiquer la distanciation sociale, destinée à ralentir la propagation du coronavirus.

"J'ai l'impression que nous prenons le bon chemin, mais je sens juste qu'on ne le parcourt pas intégralement", a écrit McGregor à l'adresse du gouvernement de la République d'Irlande. "Je vous implore : allez jusqu'au bout! +A fond+ est le terme que nous devons utiliser dans ces circonstances. +Petit à petit+ nous coûtera des vies", a poursuivi la vedette du MMA.

Le coronavirus a causé plus de 20.500 décès et près de 450.000 contaminations, selon un décompte effectué mercredi 25 mars à 19h00 GMT (20h00 françaises), à partir de sources officielles.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.