05/09/2019 18:51
Le 15e Salon international du tourisme et du voyage de Hô Chi Minh-Ville 2019 a lieu du 5 au 7 septembre au Centre des foires et expositions internationales de Saigon (SECC).
>>Création de produits touristiques interrégionaux
>>Une palette d’activités prévues à l’exposition du tourisme ITE HCMC 2019
 
Rencontre entre les dirigeants de Hô Chi Minh-Ville et ceux des 13 ville et provinces du delta du Mékong.

Le premier jour du 15e Salon international du tourisme et du voyage de Hô Chi Minh-Ville 2019 (ITE HCMC 2019) cet évènement fut marqué par la rencontre des dirigeants de la mégapole du Sud, des 13 villes et provinces du delta du Mékong pour aborder la question du developpement touristique par les mécanismes de connexion.

Répertorier les sites
historiques nationaux


Lors de la rencontre, Nguyên Thiên Nhân, membre du politburo et secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, a insisté sur la nécessité de prendre en compte le répertoriage des différents vestiges historiques, du patrimoine matériel et immatériel dans chaque province du delta du Mékong à l’échelon national afin de créer des points attractifs pour les visiteurs nationaux et internationaux.

"Il est nécessaire que le gouvernement reconnaisse dans chaque province du delta du Mékong entre 8 et 10 vestiges historiques nationaux, ce qui favorisera l’édification de la marque touristique de chaque province et régionale" a demandé M. Nhân.

Il prévoit que, prochainement, les investissements devraient se concentrer dans la construction et la coordination du réseau de circulation routière et aérienne de manière à améliorer la connectivité interprovinciale. Il a informé également qu’à la fin de cette année, la mégapole du Sud signera un projet de développement d'un tourisme intelligent avec l’Italie, et en 2021, ce projet sera mis en place dans les provinces et villes du delta du Mékong.

Créer un fonds de développement
du tourisme de la région


Nguyên Quang Duong, secrétaire du Comité du Parti de la province de Bac Liêu, a, pour sa part, proposé au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme ainsi qu’au gouvernement de créer un fonds destiné au développement durable du tourisme dans le delta du Mékong. Selon M. Duong, ce fonds permettra d’investir dans la construction d’infrastructures routières, portuaires et en particulier dans la planification de sites touristiques ainsi que dans l’étude de modèles touristiques et la formation du capital humain en la matière.

M. Duong a demandé à la mégapole du Sud d’établir dans les plus brefs délais des mécanismes de connexion touristique entre Hô Chi Minh-Ville et les 14 villes et provinces du delta du Mékong pour donner une impulsion aux chaînes de tourisme associatif. Par ailleurs, il a apprécié ce salon qui permet aux villes et provinces de la région de valoriser leur image touristique et de profiter d'opportunités de coopération avec différentes agences et institutions de voyage.

Stands d’exposition au Salon international du tourisme et du voyage de Hô Chi Minh-Ville 2019 (ITE HCMC 2019). 

"Le delta du Mékong a un fort potentiel de developpement favorable au tourisme riverain et balnéaire. Pourtant il faudrait des destinations à caractéristiques distinguables en dehors d’exploiter des cultures immatérielles des habitants locaux pour présenter aux visiteurs leurs propres empreintes", a estimé M. Duong.

Investir dans la restauration-hôtellerie
haut de gamme


Pour la province de Dông Tháp, à l’heure actuelle, un programme de connexion touristique entre elle et cinq autres dans le delta du Mékong de l’Est tel que Long An, Tiên Giang, Vinh Long, Bên Tre et Trà Vinh a été mis en place.

Selon Nguyên Thanh Hung, vice-président du Comité populaire de la province de Dông Thap, en 2018, cette localité a accueilli quelque dix millions de visiteurs dont 1,8 million de visiteurs internationaux pour un chiffre d’affaires total de plus de 4000 milliards de dôngs. Néanmoins, selon lui, ce chiffre n’est pas à la hauteur du potentiel de ladite province en raison d'une connectivité interprovinciale encore trop faible et d'un manque de mise en valeur des services et produits touristiques, notamment en ce qui concerne l’éco-tourisme et le tourisme de détente.

"Il est recommandé que les investissements se concentrent sur l’amélioration de la circulation routière et fluviale, des points d’arrêt et en particulier sur la construction de restaurants et d’hôtels haut de gamme", a appelé M. Hung.

Selon M. Hung, Dông Thap a déjà mis en place son projet de développement du tourisme d’ici cinq ans, et le rôle des entreprises s’avère essentiel dans la réalisation des programmes de connexion touristique en tant que consultants et investisseurs, et ce, en plus du rôle des médias. D'après lui, il faut que les organes de l’échelon central et les entreprises l'accompagnent pour parvenir à ces fins.

Texte et photos: Truong Giang/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Quang Binh, destination attrayante pour le tourisme d'aventure La province de Quang Binh (Centre) présente un grand potentiel et de nombreux avantages pour le développement du tourisme, en particulier le tourisme d'aventure et le tourisme expérientiel.