13/08/2018 16:24

>>Ébola: quatre nouveaux décès enregistrés dans l'Est du Congo
>>RDC: 13 cas de virus Ebola confirmés dans l'Est du pays
>>Ebola/RDC: le bilan s'élève à 33 décès dont trois parmi les confirmés

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé à un accès libre et sûr de tous les intervenants aux populations touchées, a déclaré ce weekend Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS. "Tous ceux qui participent à la riposte doivent pouvoir se déplacer librement et en toute sécurité dans les zones de conflit pour mener le travail nécessaire pour maîtriser l'épidémie", a souligné le chef de l'agence onusienne de la santé. M. Ghebreyesus a également indiqué que la population vivant dans les zones affectées doit pouvoir avoir accès aux centres de traitement "qui sauvent des vies et arrêtent la propagation des maladies". Le chef de l'OMS a tenu ces propos après que plusieurs responsables mondiaux et africains de l'OMS eurent constaté une complexité lors de leur visite effectuée ces deux derniers jours au Nord-Kivu dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), ensemble avec les autorités du ministère congolais de la Santé. Le 1er août, les autorités de la RDC ont annoncé l'apparition d'un groupe de cas de maladie à virus Ébola au Nord-Kivu, une province chroniquement frappée d'instabilité en raison des activités de groupes armés. Bien qu'il s'agisse de la 10e épidémie d'
Ébola dans le pays, c'est la première fois que la maladie frappe une zone de conflit actif densément peuplée, selon l'OMS.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.