19/05/2021 11:19
Une réunion en ligne a été organisée mardi 18 mai par le Conseil de sécurité des Nations unies, pour discuter de la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel, en Afrique (également connu sous le nom G5), et de la situation au Moyen-Orient devant les tensions israélo-palestiniennes persistantes.
>>Pas de répit à Gaza, en Israël et en Cisjordanie, l'offensive diplomatique s'intensifie
>>Conflit entre Israël et la Palestine : le Vietnam condamne les attaques contre des civils

Les pompiers tentent d'éteindre une incendie après une frappe aérienne israélienne dans la ville de Rafah, dans la bande de Gaza.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Le Vietnam appelle toutes les parties à s'unir dans la lutte contre le terrorisme, à s'attaquer à ses causes profondes tout en promouvant la paix, la stabilité et le développement, et en aidant le Conseil de sécurité à avoir une voix unifiée sur la question israélo-palestinienne, a déclaré l'ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l'ONU.

Dang Dinh Quy a partagé ses préoccupations concernant la sécurité, le développement et les défis humanitaires dans la région du Sahel.

L'ambassadeur a appelé toutes les parties à faire des efforts et à s'unir pour lutter contre le terrorisme. Il a souligné la nécessité d'une approche globale permettant aux pays du Sahel de s'attaquer aux causes profondes du terrorisme tout en promouvant la paix, la stabilité et le développement.

L'ambassadeur a soutenu l'initiative du Niger, du Kenya, de Saint-Vincent-et-les Grenadines et de la France de créer le Bureau des Nations unies pour soutenir le G5 contre le terrorisme.

Lors de la réunion, le Conseil de sécurité des Nations unies a également discuté de l'escalade de la violence entre Israël et la Palestine. L'ambassadeur Dang Dinh Quy a continué d'exprimer sa profonde préoccupation face à la situation de plus en plus tendue, avec un nombre croissant de victimes des deux côtés, en particulier du côté palestinien.

Il s'est également inquiété de la détérioration de la situation humanitaire dans la bande de Gaza. Dang Dinh Quy a appelé le Conseil de sécurité, ainsi que d'autres pays et organisations internationales et régionales, à redoubler d'efforts pour réduire les tensions, mettre fin à la violence et rechercher une solution pacifique. Le chef de la délégation vietnamienne a affirmé que le Vietnam était prêt à travailler avec les pays membres pour parvenir à un consensus sur cette question.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.